A L'AFFICHE

Vendredi 2 décembre

Lancement des illuminations

18 h 30

Saint-Avit

***

Samedi 3 décembre

Spectacle musical

16 h

Flayat

***

Dimanche 4 décembre

Thé dansant

14 h 30

Verneugheol

***

Dimanche 4 décembre

Loto

14 h

Fernoël

***

Lundi 5 décembre

Stage décors de Noël

14 h

La Celle d'Auvergne

***

Mercredi 7 décembre

Goûter-philo

15 h

Flayat

***

Samedi 10 décembre

Concours de belote

20 h

Saint-Agnant près Crocq

***

Samedi 10 et dimanche 11 décembre

Bourse aux jouets et livres

Crocq

***

Dimanche 11 décembre

Loto

14 h

Herment

***

Dimanche 11 septembre

Concours de belote

14 h

Prondines

***

Mardi 13 décembre

Expo vente pelotes et fils

9 h

Giat

***

Samedi 17 décembre

Animations de Noël

14 h

Montel-de-Gelat

***

Dimanche 18 décembre

Marché de Noël

8 h 30

Giat

***

Dimanche 18 décembre

Marché de Noël

10 h

Concert de Noël

15 h 30

Prondines

***

 

 

 

 

ANNONCES ( faire défiler pour ne rien laisser passer...)

FLAYAT

Le café de l'Espace à Flayat présente le projet Chtolôgo, un OCNI (objet chantant non identifié, le samedi 3 décembre à16 heures. Fruit de la rencontre fortuite entre un accordéon chromatique, des percussions hétéroclites et un être humain mutant à la fois félin et humain errant en quête de sens… Un sens à donner à sa vie, un sens à donner à nos vies, un sens à la vie... Des chansons qui poilent à gratte sur fond de cumbia, de reggae, de rock, de chanson. Cela a donné " L’enclume des jours", un album à découvrir sur scène avec son concepteur. Prix libre.

 

VERNEUGHEOL

Le club des Vergnes organise un thé dansant animé par l'orchestre de Jérôme le dimanche 4 décembre à 14 h 30 à la salle des fêtes. Entrée : 10 €.

 

PRONDINES

Le club des Trois clochers organise un concours de belote le dimanche 11 décembre à la salle des fêtes à 14 heures. Engagement : 18 €/équipe. 
A gagner : deux jambons secs, deux jambons frais, un lot à chaque participant pris sur un cochon détaillé. 

 

SAINT-AVIT

La population est invitée à participer à l'animation organisée par la municipalité à l'occasion du lancement des illuminations de Noël le vendredi 2 décembre à 18 h 30 sur la place. Vin chaud, friandises, visite du père Noël feront la joie des participant à ce moment festif et convivial, et solidaire en plus : une urne pour récolter des dons pour le Téléthon sera à disposition. 

 

HERMENT

Un banquet des 80 ans est organisée pour rassembler autour d'une table les personnes nées en 1942, habitantes ou originaires des six communes de l'ancien canton d'Herment. Les  conjoints sont également conviés. Le rendez-vous est programmé le dimanche 11 décembre au restaurant Pereton à Herment. Vous êtes concernés, vous voulez participer : inscriptions avant le 4 décembre au 04.73.22.16.29 ou 04.73.21.72.07.

 

 

HERMENT

L'association des parents d'élèves du RPI Herment-Verneugheol organise un loto le dimanche 11 décembre à la salle des fêtes à 14 heures. 

 

GIAT

L'amicale laïque des parents d'élèves, en partenariat avec la municipalité, avec le soutien de l'union des commerçants, organise le marché de Noël le dimanche 18 décembre sous la halle à partir de 9 heures. Autour des exposants, un bar à huîtres et vin chaud pour les grands, le chalet du père Noël pour les photos souvenirs avec les petits enfants, et des surprises animeront le marché. Avant la clôture, aura lieu le tirage de la tombola organisée par l'UCAG. Entrée libre.

 

MONTEL DE GELAT

Le Comité des fêtes avec le soutien de la municipalité organise une animation  festive dans le bourg le samedi 17 décembre à partir de 14 heures. Au programme, un marché de Noël , des ateliers  "déco de Noël" pour les enfants dans la salle du club de la Belle époque, une balade "à la découverte du village de Noël" avec un parcours à retirer à la buvette, l'arrivée du père Noël est annoncée à 16 heures. Pour l'occasion, un concours de soupes est proposé aux cuisiniers : le dépôt des soupières se fera à 17 heures, suivi de la dégustation d'un jury de fins palais. Après l'annonce du palmarès, ouverture du bar à soupes et du bar à huîtres. Entrée et participation libres.

 

GIAT

Les petites mains de l'association "des pelotes des fils" seront présentes à la foire du mardi 13 décembre en exposant leurs créations qui peuvent faire de beaux cadeaux de fin d'année. Le bénéfice des ventes est reversé à des œuvres caritatives. Objets en tissus, ouvrages en laine crochetée ou tricotée, broderies et autres coutures font un large éventail de produits à moindre coût. Le stand sera à la salle des fêtes, au sec et à l'abri du vent et de l'eau selon la météo du jour.  

 

LA CELLE D'AUVERGNE

L'association Campagne fleurie organise un après-midi créatif le lundi 5 décembre à la salle communale de la Celle d'Auvergne à 14 heures. Animé par Emilie, fleuriste à Pontaumur, le stage consistera à réaliser un centre de table de fin d'année. Les participants doivent apporter un contenant de taille modeste (il sera poser sur la table) rond ou carré, un sécateur, de la petite décoration de Noël (petites boules, miniatures, rubans fins,...), une bougie de taille moyenne fine, du feuillage (sapin, pommes de pins, houx, lierre, branchages qui correspondent à la taille du centre de table). En parallèle, un atelier pliage donnera des idées de décors de papier : apporter colle et ciseaux. Participation libre, inscriptions au 06.72.42.86.35 ou 06.87.49.98.71. 

 

CROCQ

L'association des parents d'élèves organise une bourse aux jouets et aux livres le samedi 10 en journée ( 10 h - 18 h avec coupure de 12 h 30 à 14 h 30) et le 11 décembre en matinée à la salle polyvalente. Le dépôt des produits se fera le vendredi 9 décembre de 16 h 30 à 20 h et la reprise des invendus le dimanche de 13 h à 14 h 30. Renseignements : 06.86.30.96.99 - ape.crocq23@gmail.com.

 

FERNOEL

A destination des personnes de plus de 60 ans, le Clic Riom-Combrailles-Limagne propose trois ateliers pour découvrir la sophrologie et les techniques de respiration afin de trouver un nouvel équilibre et prendre soin de soi. A l ‘aide de la relaxation dynamique, exercices doux et simples du corps et un temps de visualisation positive, les participants  partiront  à la rencontre de leur corps en toute bienveillance. Ces séances de sophrologie permettent de ressentir une détente physique et mentale, de réduire le stress et la fatigue et préserver son énergie. Ces ateliers se pratiqueront debout et/ou assis. Séances les mardis 22 et 29 novembre et 6 décembre de 14 h à 15 h 30. 
Un autre atelier est proposé : le yoga sur chaise. Des exercices de relaxation, respiration et des postures sur chaise, permettent de travailler la mobilité, de pratiquer des étirements et de  chasser les tensions. Les séances auront lieu les mardis 15 novembre et 13 décembre de 15 h à 16 h 30. 
Renseignements et inscriptions au 04 73.33.17.64. Gratuit. 

 

GIAT

Une séance de cinéma est programmée le jeudi 15 décembre à 20 h 30 à la salle des fêtes  avec la projection du film de  Olivier Ducray, Wilfried Meance "jumeaux mais pas trop" avec Ahmed Sylla, Bertrand Usclat, Pauline Clément. Entrée : 5, 50 €, 4,50 € -13 ans. 

 

 

 Espace Associatif Alain-Fauriaux

23260 Flayat - eaaf@orange.fr  - 05.55.67.51.38

***

Théâtre Helios

Marlanges - 23420 Mérinchal

05 55 66 10 78

association.helios@orange.fr

 

OCTOBRE - NOVEMBRE

 

GIAT

12 novembre / Adatec

 

Les comédiens de la troupe des Z'allumés de Champeix ont joué la première de leur nouvelle pièce "c'est le tarif" sur la scène de la salle des fêtes de Giat le 12 novembre.  150 spectateurs ont assisté avec un plaisir non dissimulé à la représentation. Parmi eux, l'auteur de la pièce, Christian Rossignol. La pièce était à l'origine une composante des Diacomédies de 2019, un spectacle organisé par le Foyer rural des Ancizes, qui se jouait en plusieurs décors. L'adaptation faite à Champeix mettait l'œuvre sur une seule scène, ce qui nécessite un jeu de rôles différent.    

 

   

 

   

 

C'était donc une première originale et avec quatre nouveaux comédiens intégrés dans une troupe riche de ses complicités, la pression était déjà forte sur les épaules des acteurs, et avec l'auteur dans la salle... Alors, il y aura eu quelques trous de mémoires, des imperfections, sans autres conséquences que de soulever des rires supplémentaires car les artistes ont su retomber sur leurs pieds, jouant même avec le public qui en était réjoui. Le temps est passé vite et les bons dialogues, toujours subtils d'allusions comme sait si bien les cacher Christian Rossignol, alliés à une mise en scène bien enlevée, ont offert une belle soirée théâtrale.

 

GIAT

7 novembre / EHPAD

 

L'EHAPD de Giat n'a pas de nom spécifique, il est connu sous ce vocable qui annonce la couleur tout de suite et quand il apparaît en tête d'un classement régional des meilleures maisons de retraite, on le situe tout de suite.  " Nous avons reçu un message pour nous annoncer la nouvelle. La surprise a été totale" déclare Delphine Thuillier, la directrice de l'EHPAD de Giat, pour expliquer comment elle avait appris que l'établissement qu'elle dirige était la meilleure maison de retraite de la région Auvergne-Rhône-Alpes selon le classement publié dans l'Obs, selon un palmarès établi par l'institut d'études allemand Statista. Ce dernier a analysé 7000 établissements du pays après une consultation réalisée au printemps dernier. L'enquête portait sur les points de vue des résidents et des personnels.

 

 

La directrice reconnaît ne pas avoir eu vent de ces questionnaires mais elle se félicite du résultat "1ère Ehpad de la région, 5ème au niveau national, c'est pour nous la reconnaissance de notre travail, de son évolution depuis que la maison a ouvert il y a juste 28 ans. Chez nous, le résident est au cœur du fonctionnement quotidien, des préoccupations du personnel formé en conséquence". Pour cela, il y a une trentaine d'emplois pour 39 résidents, des moyens humains importants au service des personnes âgées. La conception de l'établissement, partagé entre trois unités (appelés cantous) donnent un confort de niveau familial. "Quand on rentre dans la maison, il n'y a pas de couloir occupé par des résidents, c'est clair, chaleureux, accueillant" dit une visiteuse.  Dans le hall, Yvonne et Jeanne discutent, bien installés  dans un canapé : "on est bien ici" dit la première qui reconnaît être arrivée récemment " et retrouver une connaissance de sa commune , Jeanne qui " se trouve bien, la cuisine est bonne, le personnel s'occupe bien de nous".

 

 

C'est aussi l'avantage de la maison, les résidents sont souvent du territoire et se connaissent plus ou moins. Pour ceux qui viennent de plus loin, les animations proposées par deux charmantes animatrices créent des liens assez forts pour voir des amitiés se nouer. "chaque jour, il se passe quelque chose. Aujourd'hui, c'était un repas thérapeutique auquel six personnes ont participé en confectionnant le déjeuner - on apprend des astuces - .Nous organisons des sorties, des jeux collectifs, des spectacles" expliquent Amandine et Mathilde.   Le classement semble mérité à l'écoute des éloges qui confirment la bonne réputation de l'Ehpad sur le territoire. La directrice conclut "nous sommes fiers de ce que nous faisons, en mettant l'humain au premier plan. C'est un choix soutenu par le CCAS qui est le gestionnaire de l'EHPAD, donc  une structure communale publique dont le financement dépend des autorités de tutelle. Il faut des moyens pour offrir le meilleur à nos résidents et il nous en faudrait un peu plus". Les petites structures ne sont pas les mieux dotées bien qu'elles assurent un service de grande qualité, répondant plus facilement aux problèmes grâce à une forte réactivité comme cela a été le cas avec la crise du Covid. Dans un territoire au bout de la région, loin des métropoles, l'EHPAD de Giat ne fait pas de bruit parce qu'il s'occupe de ses pensionnaires, rien d'autre, et comme ça, il est  la meilleure maison de retraite de la grande région.

 

MONTEL DE GELAT

5 novembre / Classards

 

Pour leurs cinquante ans, des anciens élèves du collège Pierre-Gironnet s'étaient réunis il y a cinq ans autour d'une table et ils s'étaient quittés en se donnant rendez-vous en 2022. Mais la vie a bien changé dans cette période : la Covid est passée par là et a bouleversé durablement la vision de la vie dans beaucoup de pays. Un repère n'a pas changé, le nom du Président de la République est resté le même. Les mentalités, l'ambiance générale, les  incertitudes quotidiennes, le changement climatique ou la guerre en Ukraine sont autant de choses qui perturbent les esprits. Alors la promesse des retrouvailles des natifs de 1967 s'était un peu évaporée. Heureusement, il en reste toujours pour s'en souvenir, et prendre l'initiative de relancer des invitations un peu dans l'urgence.

 

 

Il y a peut-être eu des personnes oubliées, mais ce n'était pas intentionnel, pour être conviées à un nouveau repas, le banquet des 55 ans, qui s'est déroulé dans un restaurant de Pulvérières. A table, tous les convives de 2017 n'étaient pas là, mais il y en avait d'autres, notamment des expatriés dans d'autres régions. Ils ont partagé leur chemin de vie depuis le collège avec ceux restés au pays, en mélangeant des souvenirs de jeunesse et l'évolution de parcours personnels et professionnels divers. Cette fois-ci, la promesse pour les 60 ans est de penser à tous les classards et de s'y prendre un peu plus tôt pour que tout le monde soit présent. 

 

MONTEL DE GELAT

7 novembre / CLIC

 

Grâce au CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination en Gérontologie) Riom-Limagne-Combrailles, des animations à destination des personnes de plus de 60 ans leur permettent d'appréhender des méthodes de prévention, de maintien, d'information pour rester en forme physique et mentale et éviter des problèmes liés au vieillissement. Des ateliers de gymnastique, de mémoire, de cuisine, de sophrologie sont organisés dans plusieurs communes avec le soutien des CCAS, des associations seniors, des municipalités, animés par des professionnels et des intervenants spécialisés. Cet automne, deux nouveautés sont inscrites dans les programmes : le qi-gong et le yoga sur chaise. Une première de trois séances a eu lieu le 7 novembre à la salle des fêtes.

 

 

Comme trop souvent, le public est essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, féminin, bien que ce soit aussi ouvert aux hommes qui pourraient y trouver des bienfaits qu'ils ignorent. Le Qi-gong qu'on peut traduire par travail du souffle se compose d'exercices physiques basés sur des mouvements lents, de postures et des méditations pour obtenir des sensations de bien-être. Cet art oriental renvoie à des images de groupes pratiquant ces exercices sur les places, dans les entreprises, en Chine. La dizaine de personnes présentent à ce premier cours ont apprécié la chose, suivant méthodiquement les indications d'une intervenante sympathique. Ravies de cette découverte, les élèves seront au rendez-vous des séances suivantes. 

 

GIAT

5 novembre / Bibliothèque

 

Le réseau de lecture de la Communauté de communes est certainement l'action communautaire la plus visible sur le territoire grâce au maillage important des points lecture et un travail collectif des bénévoles en lien avec les animatrices intéressant. Ainsi, régulièrement, des animations sont proposées ici et là. La dernière en date à la bibliothèque de Giat s'est déroulée le 5 novembre autour du thème de l'utilisation des écrans tactiles, une autre forme de lecture qui dépend beaucoup de la technologie.

 

 

Grâce à une tablette spécifique prêtée par la médiathèque départementale, une animatrice du réseau, Maylis Silva, a expliqué aux personnes présentes l'utilisation de cet appareil qui ne nécessite pas d'écran supplémentaire, puisque cela se passe avec une projection d'image sur un support ordinaire (ici, une table) mais avec la possibilité d'inter agir sur l'image projetée elle-même. La visite virtuelle de l'Acropole dans l'antiquité a bien amusé les grands qui ont trouvé l'expérience géniale, des jeux divers ont amusé les rares enfants venus qui n'ont eu aucune difficulté à prendre en main le sujet.  Bien que les animations ne soient pas couronnées d'un succès de fréquentation, elles restent toujours un moyen d'attraction pour un éventuel nouveau public, et s'il y a un lecteur de gagné, c'est déjà une victoire.

 

GIAT

2 novembre / Bibliothèque

 

La magie d'Harry Potter n'aura pas opéré comme il aurait fallu à la bibliothèque où était organisée une animation autour de l'œuvre de Joanne K. Rowling, une série de sept romans décrivant l'histoire fantastique d'un jeune garçon à l'école de sorciers. Les enfants d'aujourd'hui ne sont peut-être plus autant fans d'Harry que leurs aînés devenus adultes maintenant et qui avaient dévoré la suite littéraire dans la première décennie du siècle, bien relayé par une suite cinématographique aux records d'affluence égaux aux records de vente des livres dans le monde entier. Les quelques enfants présents à l'animation ont tous vu les films diffusés régulièrement à la télévision, seule une jeune fille avait lu le premier tome : la lecture n'aura pas été le vecteur de la connaissance dans cette affaire-là.

 

 

Néanmoins, aiguillés par l'animatrice, aidés de supports écrits et imagés, le jeune public s'est remis dans l'histoire. Il reste à croire que cela sera suffisant pour donner l'idée de lire les romans d'Harry Potter ou de découvrir d'autres livres qui ne sont pas devenus des films et qui font voyager dans l'imaginaire en ouvrant des perspectives encore plus grandes que sur les écrans. C'est bien ça la magie de la lecture.

 

HERMENT

31 octobre / Halloween

 

Les responsables des Milles pattes n'en sont pas revenus : alors qu'il pleuvait dru en début de nuit d'Halloween, la randonnée nocturne s'annonçait perdue. "Si on arrive à cinquante participants, on pourra être content". Mais cette averse orageuse arrivée au plus mauvais moment n'a pas plus effrayé les marcheurs que les sorcières et autres zombies du cru qui les attendaient sur le parcours.

 

 

Près de 180 personnes se sont inscrites au départ, se mouillant déjà pour accéder à l'accueil de la salle des fêtes entre 18 h 30 et 19 h 30. Une fois le départ donné, la foule s'est plongée dans la nuit pour une boucle de plus de 4 km, ponctuée d'animations plus rigolotes qu'épouvantables. Au retour, une soupe des sorcières débutait un moment de réconfort gourmand et convivial, avec un dessert composé de cimetières pâtissiers au chocolat du plus bel effet. 

 

GIAT

29 octobre / Halloween

 

A l'initiative de l'Amicale Laïque des Parents d'élèves, une partie de chasse était organisée le dernier samedi d'octobre. Sous le soleil, une cinquantaine d'enfants étaient présents au rendez-vous fixé devant la salle des fêtes :  l'objectif n'était pas d'aller traquer le gibier, mais remplir les besaces de bonbons en allant au contact des commerçants et des habitants.

 

 

Cette animation habituelle des vacances de Toussaint pour marquer Halloween s'est déroulée dans une très bonne ambiance. Trois groupes ont été formés en fonction de l'âge des participants, les plus petits jouant la proximité tandis que les grands allaient jusqu'au bout du bourg pour revenir partager le butin en parts égales et profiter d'un goûter réconfortant.

 

GIAT

27 octobre / Club de l'Amitié

 

Depuis la rentrée, les adhérents du Club de l'amitié ont repris leurs occupations associatives hebdomadaires : jeux de cartes, randonnées pour petits ou grands marcheurs. Des manifestations automnales ponctuent la saison dont le point d'orgue sera le repas de fin d'année prévu le 18 décembre, un repas qui n'a pu avoir lieu les deux dernières années et qui est attendu. D'ici là, le loto aura permis d'animer la vie locale et quelques jours avant celui-ci, 44 adhérents ont participé à la sortie du club.

 

 

Destination Le Crest  pour assister à la revue du Garden Palace. La sortie combinait le repas et le spectacle de music-hall haut en couleurs et paillettes. Pour les giatois, la journée aura permis de changer les habitudes et d'oublier les petites misères de chaque jour dans un esprit d'union conviviale qui fait partie des valeurs de l'association.  

 

FLAYAT

26 octobre / Archers flayatois

 

Depuis qu'il est en retraite, Aurélio Esteban est devenu flayatois à temps plein et il consacre une partie de son temps au partage de sa passion : le tir à l'arc. Certes, il a d'autres occupations et d'autres intérêts qui l'ont amené à beaucoup d'implication dans la vie associative locale. Une passion reste une passion, et quoi de mieux pour  pratiquer son sport favori sur place que de mettre en place une structure adaptée : "les archers flayatois" est une association qui a vu le jour en mai dernier. Aurélio et quelques autres se sont réunis pour créer cette entité, et l'aventure a commencé. Quelques séances d'initiation et de découvertes pendant les animations estivales,  des arguments convaincants, et à la rentrée, c'était parti.

 

 

Depuis, le mercredi après-midi, la salle des fêtes s'est transformée en pas de tir à l'arc avec une partie junior qui accueille les enfants assez jeune jusqu'à l'adolescence et une partie senior pour les jeunes et moins jeunes adultes. Le tir à l'arc se pratique à tout âge si on est en bonne santé. Le club ne fait pas de compétition, les adhérents sont là pour découvrir, apprendre et passer du bon temps. Pendant les vacances de Toussaint, les apprentis archers du club ont bénéficié de l'attention de maîtres dans cet art : des membres émérites des Archers de Riom, dont une multi-championne de France, ont prodigué des conseils aux élèves locaux. Une belle journée qui a vu de nouvelles personnes venir se rendre compte et tester leurs aptitudes au tir à l'arc : le club fourni les équipements, la commune prêtant la salle.

 

 

Aussi , l'association compte une cinquantaine d'adhérents, dont une vingtaine de jeunes : l'adhésion de 23 € cette année est attractive en plus du prêt des matériels. Grâce à Aurélio et ses amis, Flayat augmente encore son potentiel d'accueil déjà très fort avec un tissu associatif culturel et sportif remarquable  : les activités de manquent pas, difficile de s'ennuyer sur cette partie du Sud-Est de la Creuse.

 
Contact. Tél. 06.79.92.85.99, mail : lesarchersflayatois@orange.fr.

 

SAINT-AGNANT PRES CROCQ

21 octobre / Théâtre

 

L'atelier théâtre de Mérinchal "Cher en scènes" était en représentation vendredi dernier à la salle des fêtes avec la pièce d'Aton Tchekov "une demande en mariage". Du théâtre classique et un auteur pas forcément réputé pour son humour :  de quoi rebuter un certain public intimidé par une fausse idée que ce n'est pas fait pour lui. Pourtant,  les personnes qui ont assisté au spectacle n'ont pas été déçues, loin de là même, impressionnées par le jeu des acteurs et la mise en scène remarquable. La comédie de Tchekov est courte, et en peu de temps, elle dissèque les personnalités, les caractères, les hypocrisies des sentiments d'une autre époque mais qui semblent toujours d'actualité.

 

   

 

On a ri vendredi soir, on a pris du plaisir, on a apprécié l'originalité de la mise en scène qui a permis à trois comédiennes de jour le rôle de la femme de la pièce, interprètes successives sans que cela impacte le bon déroulement.

 

   

 

La troupe de "Cher en scènes" vaut le déplacement, elle réconcilie le collégien traumatisé par  des cours pas toujours bien sentis avec le théâtre classique intemporel où derrière des dialogues élaborés transperce une fine perception du genre humain toute aussi immuable malgré l'évolution des sociétés. Il ne faut pas avoir peur des grands auteurs, il faut oser aller à leur rencontre au travers des représentations de proximité comme celles offertes par l'association : il n'y a que du bon temps à prendre.

 

GIAT

15 octobre / Arboretum de Haute Combraille

 

C'est la saison des champignons, un temps qu'apprécie les membres du groupe mycologique de Cournon d'Auvergne pour faire des sorties dans la campagne auvergnate. Le 15 octobre, la Combraille était la destination avec une matinée passée dans les bois du secteur de Verneugheol et une après-midi consacrée à la visite de l'arboretum de Haute Combraille à Giat. Guidés par le propriétaire, autant passionné par les arbres que peuvent l'être les visiteurs du jour par les champignons, les mycologues plus habitués à regarder le sol ont été invités à détailler les 300 arbres du site, tous différents, dont les collections d'érables ou de hêtres, riches de variétés de tous les continents.

 

 

Pour le néophyte qui aurait pu passer par là, il se serait cru en terre étrangère : tandis que le maître des lieux égrenait les noms botaniques des arbres, donnés en latin, les spécialistes des champignons à l'affut des tricholomes, russule, et autres espèces à lamelles ou pas montraient leur connaissance en les désignant par leur identité scientifique, aussi en latin. Les échanges entre passionnés apportent à chacun des savoirs qui mettent en évidence certaines interactions de la nature, des liaisons parfois dangereuses, souvent utiles et qui méritent toute une attention.

 

VILLOSSANGES

15 octobre / Fête de la pomme

 

Cet automne est marqué par l'abondance de pommes dans les vergers : une production exceptionnelle sur le territoire. C'est donc logiquement que les Amis des Combrailles, avec la complicité de la bande à Bernard Zabé, ont improvisé une fête de la pomme le 15 octobre dernier. En bordure du terrain de football, deux pressoirs étaient mis en place en début de matinée pour procéder à l'extraction du jus de pommes.

 

   

 

Entre 800 et 900 kg de fruits ont été transformés pour produire un goûteux nectar que les visiteurs ont vite emmenés pour les dégustations familiales du week-end.

 

   

 

Pour joindre l'utile à l'agréable, les pâtissières du club avaient cuisiné le fruit : la fameuse pompe aux pommes et autres tartes se consommaient bien à la buvette où le raisin avait peut-être mieux la cote que le jus de pomme quand midi se rapprochait, question d'heure.  Une manifestation sympathique qui aurait mérité certainement plus d'affluence.

 

GIAT

11 octobre / Bibliothèque

 

La bibliothèque, généralement calme, était une vraie ruche ce 11 octobre en matinée. Un essaim de bénévoles était à l'œuvre pour butiner dans les rayons pour retirer plus de 150 livres prêtés par la Médiathèque départementale pour complémenter l'offre du réseau de lecture communautaire auprès des lecteurs fréquentant le lieu. Dernièrement, une salariée du réseau s'est occupé du désherbage de la bibliothèque, retirant définitivement  un grand nombre de documents qui n'ont plus la cote à cause de leur ancienneté, leur thématique, leur état. Ça a fait du vide, au point que des étagères ont été supprimées.

 

 

Au final, un espace plus agréable, plus aéré qui donne envie de rester, de prendre le temps de chiner dans les rayons pour trouver le bon livre. Dans quelques jours, la Médiathèque va renouveler le stock qu'elle met à disposition : avec les nouveautés du réseau, les lecteurs auront un grand choix pour être satisfait. Les bénévoles restent mobilisés pour les accueillir, ainsi que les nouveaux lecteurs qui sont attendus dont les nouveaux habitants et tous ceux qui veulent voyager dans le temps et l'espace en se plongeant dans les pages d'un roman, d'un beau livre. Pour cela, point de sobriété exigée, c'est gratuit et libre. Deux permanences sont organisées : mercredi de 16 h 30 à 18 h 30 et samedi de 10 h à 12 h pour faciliter l'accès à tous.  

 

HERMENT

9 octobre / AAPPMA

 

L'AAPPMA (association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques) d'Herment a organisé ce début d'automne un week-end de formation et perfectionnement à la pêche autour du carnassier sur le plan d'eau des Fades. Une trentaine d'amateurs ont répondu présents pour découvrir des techniques, le guidage en bateau, la pêche au feeder (la technique de pêche au feeder consiste à faire venir le poisson sur le fond et à le tenir sur le poste à l’aide d’amorce). Des élèves de différents Ateliers Pêche nature de la fédération départementale ont également participé à cette opération.

 

 

Autour de Nouary Boulemkaly et Pierre Papelard, guides et moniteurs de pêche, les pêcheurs ont regardé, essayés, testés ces méthodes et techniques : la concrétisation d'expériences connues par les informations des revues ou médias spécialisés, par des rencontres avec d'autres pêcheurs mieux à la pointe des innovation, comme Michel Brigand et Sébastien Ferronato qui complétaient l'équipe de formateurs. La pêche est un loisir, et aussi une passion partagée par les participants à ce stage. Pendant les moments de pause et de détente, très conviviaux, les conversations restaient centrées sur le thème du week-end.  

 

HAUTE COMBRAILLE - CONDAT

9 octobre / Festi'contes

 

L'édition 2022 du Festi'contes initié par l'Heure du conte valait le déplacement tant tout était réuni pour faire plaisir aux jeunes enfants et à leurs parents et accompagnateurs. La météo clémente du dimanche 9 octobre a facilité l'organisation de la manifestation qui s'est déroulée dans le cadre bucolique et enchanteur du domaine du Balbuzard où les couleurs d'automne commençaient à enjoliver la campagne environnante.

 

   

 

Des raconte-tapis à la pelle amusaient les plus petits sur la pelouse du site, avec l'étang en fond de toile ; deux spectacles, "le marchand de sables "avec Dame Cathy et Assen Ayache en matinée était appréciée du jeune public, "la grande forêt d'hiver" interprétée par Marine et Vincent Magrini en début d'après-midi  soulevait l'admiration des enfants obnubilés par le jeu des acteurs, le maniement de marionnettes  sorties de l'imagination fertile de leurs créateurs,  et des chants aux refrains entraînants bien repris en chœur.

 

 

Une balade autour de l'étang, ponctuée de pauses contées concluait admirablement cette belle journée que trop d'enfants du territoire n'auront pas vécu pour ne pas être venus. C'est un peu le regret que les organisateurs peuvent avoir pour dire que ce festi'contes était parfait. 


A venir : 23 novembre à 10 heures, des marionnettes pour les moins de 6 ans au Puy-Saint-Gulmier et le 17 décembre à 17 heures à Landogne pour tous les enfants qui attendent Noël.  

 

 

PAYS DES COMBRAILLES - GIAT

8 octobre / MC MCI France

 

C'était un samedi automnal, aux couleurs de l'été indien, une journée commencée dans la brume matinale pour une petite centaine de motards généreux. Membres du moto-club de la Madone des Centaures International (MC MCI France), ils sont venus en Combraille des relais de Châteauroux, Clermont, Vichy (le siège de l'association est à Charmeil), Bourges et des Vosges pour les plus éloignés. Les organisateurs proposaient un circuit de découverte du pays des Combrailles au départ des Ancizes et une arrivée à Vitrac, avec la pause-déjeuner à Giat où la municipalité a mis à disposition la halle pour assurer dans de bonnes conditions ce moment de détente.

 

 

Cette sortie avait un but solidaire : le bénéfice est destiné à l'AFM-Téléthon. 2.500 € ont ainsi été versés à l'antenne du Téléthon du pays de Vitrac. Dans les magnifiques paysages du territoire, alternant les vallées de la Sioule et du Sioulet, le bocage de la campagne et la traverse des espaces boisés, les motards ont aimé les routes aux reliefs variés, où l'ennui n'est pas permis, où il est difficile de regarder la route quand il y a tant à voir de chaque côté.

 

 

CONDAT EN COMBRAILLE

8 octobre - Club saint Martin

 

Le club saint Martin a débuté la dernière partie de l'année avec l'accent alsacien. Après un voyage aux frontières de l'Allemagne riche de découvertes dont une houblonnière qui a étonné les participants, le second rendez-vous de l'automne s'est passé autour d 'une choucroute. Cela a été l'occasion de remettre réellement le club en marche normale, où chaque administrateur a retrouvé ses marques, qui aux inscriptions, qui au service...

 

 

La présidente Annie Cléret, pour qui ces moments de convivialité sont essentiels, a donné de bonnes nouvelles : des adhésions en plus au club. Quoi de plus vivifiant pour poursuivre une mission d'animation locale que beaucoup d'autres associations envient. S'adapter, renouveler sont des conditions pour durer, c'est pourquoi au bout de deux septennats, la présidente ne sollicitera pas un autre mandat. L'assemblée générale en fin d'année fermera un chapitre de l'association quand les adhérents auront choisi leur future direction.

 

PAYS DE GIAT

1 octobre / Icoranda

 

"Dans le contexte d'après la crise sanitaire, force est de constater une reprise plus ou moins timide des activités associatives, certaines structures ne se sont pas relevées de la Covid, et nous avons un carnet d'adresses chamboulé qui nous obligent à retrouver des contacts pour conserver ou créer des liens nécessaires à la vie d'Icoranda" déclare en ouverture de l'assemblée générale de l'association son président Michel Barrier. Les adhérents présents approuvent remarquant une fréquentation moins forte que d'autres fois. Le bilan moral, riche des animations qui ont pu avoir lieu, dont la remarquable fête de la châtaigne à Beynat, de 18 sorties pour les danseurs et 7 interventions des vieux métiers ont égrené l'année écoulée.

 

 

Des échanges avec la réception  de lozériens pour la fête du pain à Farges et le déplacement à Mirande (Gers) ont marqué la vie de l'association, l'annulation des Réveillés pour cause de météo est à déplorer, l'intervention à l'école de Crocq a été une bonne expérience dont l'arrivée de jeunes dans le groupe est la plus beau des retours.

 

 

Le président a rendu hommage à trois figures d'Icoranda disparues ces derniers mois : Roger Louradour, Dédé Bourdin et Gaston Costes. Côté finances, la situation reste saine grâce à des soutiens de la Corrèze et de quelques communes  et malgré un léger déficit constaté. Les rapports des sections "savoir-faire", musiques et danses, chants ont détaillé leur fonctionnement réussi grâce à l'implication de leurs personnels. Cécile Chifflot rentre au conseil d'administration, le programme 2023 est en cours d'élaboration qui célèbrera les 25 ans d'Icoranda. Icoranda recrute toujours et encore des personnes qui veulent participer à la sauvegarde, la promotion, la transmission de l'héritage des arts et traditions populaires du territoire : à découvrir sur icoranda.fr.

Foire à Giat

Mardi 13 décembre

Marche d'Halloween 

Herment 31 octobre

Cinéma à Giat

Jeudi 15 décembre - 20 h 30

Service gratuit facile et accessible Ă  tous

Créer mon site web