ETAT-CIVIL

MARIAGES

2017 : 8


7 octobre

Elise Matchoro

Pierre Souchal

Condat en Combraille

 

30 septembre

 Agnès Bamal Komé 

Sébastien Champagnol

 

12 août

Delphine Ratelade

Mathieu Vasconcelos

Saint-Avit

 

29 juillet

Marie Debord

Yohan Fraisse

Giat

 

22 juillet

Sylvie Barbarin

Pierre Kissel

Giat

 2016 : 6

-45 %


 

NAISSANCES

2017 : 10

 

19 octobre 

Naël Perrichon

Herment

 

16 octobre

Massa Mongoin

Fernoël

 

7 août

Léhana Chauveau

Fernoël

 

25 juillet

Emmy Souchal

Condat en Combraille

 

22 juillet

Lévana Raynoird

Condat en Combraille

 

19 juin

Esael Ziegler

Giat

 

13 juin

Nathis Michon

Condat en Combraille

 

 2016 :13

-7 %

 

 DECES

2017 : 45


20 novembre

Jean-Claude Toureau

Prondines

 

11 novembre

Lucienne Valton

née Porte

Clermont-Fd - Giat

 

31 octobre

Denise Contensou

née Jouanin

Herment

 

28 octobre

Casimir Avril

Giat

 

26 octobre

Alain Dufrançais

Poleymieux - Verneugheol

 

25 octobre

Roger Laumy

Flayat

 

23 octobre

Suzanne Lepeytre

née Gillet

Saint-Germain près Herment

 

18 octobre

Jean-Claude Peyraud

Saint-Avit

 

18 octobre

Hélène Veyssière

née Mailhot

Giat

 

17 octobre

Pierre Laporte

Verneugheol

 

7 octobre

Marcelle Brunet

née Pères

Giat

 

28 septembre

Daniel Queyrut

Verneugheol

 

26 septembre

Gilberte Bonnabry

née Villetelle

Condat en Combraille

 

16 septembre

Ginette Bontemps

née Poumeyrol

Condat en Combraille

 

8 septembre

Jean-Pierre Peyrard

Saint-Etienne des Champs

 

4 septembre

Marie-Thérèse Renard

née Verny

Prondines

 

3 septembre

Marie-Madeleine Constanty

née Carbonnet

Flayat

 

2 septembre

Renée Guilley

née Tixier

Cournon - Verneugheol

 

16 août

Léon Roulet

Flayat

 

16 août

Louis Schmalfüss

Giat


14 août

Marie-Louise Ratelade

née Mouty

Giat

 

6 août

Jeanne Caron

née Simon

Giat

 

2 août

Jean Rosier

Saint-Merd la Breuille


1 août

Marie-Rose Chevalier

Verneugheol

 

18 juillet

Andrée Lepeytre

Saint-Merd la Breuille

 

13 juillet

Emile Duron

Flayat

 

10 juillet

Lucette Martinez

née Ternat

Voingt - La Courtine

 

4 juillet

Olga Passelaigue

Bourg-Lastic

 

2 juillet

Colette Boueix

née Delamarre

Giat

 

2016 : 66

+50 %


NOVEMBRE

GIAT

15 novembre / SICTOM


 Dans le cadre des animations de la semaine européenne de réduction des déchets, le SICTOM Pontaumur-Pontgibaud a mls en place plusieurs animations sur le territoire à commencer par l'installation d'un stand d'information et de sensibilisation à la foire du 15 novembre. Trois personnes  du syndicat accueillait les visiteurs surpris de voir un tas de déchets posés sous le stand : elles expliquaient avoir vidé une poubelle à couvercle jaune pour montrer les erreurs de tri présentes dans le container.  Cela ne représentait pas un gros volume : des couches-culottes, du verre, des emballages plastiques, une cagette en bois ne sont pas des matières pour mettre dans ce type de poubelles.

 

 

Il a été rappelé qu'il y avait des bacs spécifiques pour le verre dans les points propres ou les déchetteries, ces dernières réceptionnent aussi les matériaux, la ferraille, les encombrants pour éviter leur dispersion dans la nature, et permettre leur recyclage. Il est bien aussi de se souvenir que des colonnes pour les textiles sont présentes un peu partout sur les parkings de supermarchés ou au niveau des points-propres. Des animations autour du broyage et compostage, et de la deuxième vie des objets aux Ancizes et à Saint-Ours ont complété la série de manifestations thématiques de cette semaine.

 

GIAT

16 novembre / Collège Pierre-Louis-Trapet

 

A l’initiative du professeur de français, Sylvie Huguet,  les sixièmes des collèges Pierre-Louis-Trapet de Giat et Marcel-Bony de Murat-le-Quaire ont découvert le château du Puy, à Tercillat dans le Berry reusois.  Guidés par Jeanne la grande Dame de ce beau domaine, les élèves se sont laissés emporter par les légendes du Masque de fer, de la Dame du Lac et les Fables de La Fontaine,  tour à tour surpris et enthousiasmés par ces récits d’un autre temps devenus soudainement si contemporains. Les collégiens se sont ensuite prêtés aux improvisations des comédiens aguerris et magnifiquement costumés, redonnant vie, l’espace d’un après-midi, aux contes merveilleux de Charles Perrault. La féérie de cette journée n’aurait pu être complète si à la fin du spectacle, élèves et accompagnateurs, n’avaient pu essayer une multitude de costumes d’une autre époque, aux teintes et étoffes variées et chatoyantes. Après plusieurs séances photo, et cette plongée dans l'univers littéraire de capes et d'épée, tout ce petit monde a franchi à regret le portail de cette étonnante bâtisse où le temps semble pour quelques heures avoir « suspendu son vol ».  Cette sortie a bénéficié du soutien des foyers-sociaux éducatifs de chaque collège, avec l'accompagnement des professeurs de lettres et de personnel des deux établissements.

 


 

GIAT

15 novembre /  Foire

 

La grande foire d'automne du 15 novembre a impressionné le sous-préfet de l'arrondissement Franck Boulanjon en visite officielle pour l'occasion. Guidé par le maire Didier-Sénégas-Rouvière et une délégation d'élus municipaux, le représentant de l'Etat a parcouru les différentes places occupées par les commerçants et exposants, découvrant la diversité et la variété des marchandises et matériels mis à la vente. Des gros tracteurs équipés de machines dont l'utilisation était inconnue des personnalités, et qui nécessitait des explications, au étals tout en longueur des marchands de quatre saisons, sans oublier l'extraordinaire quantité de fromages proposés aux clients, le groupe est passé par la partie des animaux de la ferme, discutant avec quelques éleveurs.

 

 

Le sous-préfet a pu se rendre compte de la notoriété de la foire et l'attractivité de Giat sur la partie Est de la Creuse qui ramène le gros des clients dans ce bourg-centre où tous les services et commerces sont présents, une singularité exceptionnelle dans le milieu rural du territoire. En fin de matinée, un moment d'échanges a eu lieu en mairie avec les maires des communes voisines et les dirigeants de la communauté de communes. Les contrats de ruralité, la nécessaire mutualisation entre les communes, la problématique des collèges et des tensions avec le Conseil départemental sur ce sujet, l'évolution positive du pôle santé ont été abordés en toute franchise avant de poursuivre le débat au déjeuner pris en commun.

 

GIAT

10 novembre / Collège de la Salle

 

A la rentrée des vacances de Toussaint, le 10 novembre, Laurent Chambas,  chef d’établissement du collège Jean-Baptiste de la Salle à Giat a procédé à la remise des diplômes du Brevet de la session 2017 à ses anciens collégiens devenus lycéens en majorité. Même si tous les jeunes diplômés n’étaient pas présents, l’équipe pédagogique  a retrouvé des élèves avec lesquels elle avait pris plaisir à travailler. En cette période de commémoration, le principal a débuté cette remise en  rappelant le devoir de mémoire lié à la date du 11 novembre 1918 et en invitant les enfants, leurs parents et les enseignants à prendre le temps d’assister aux célébrations du week-end près de chez eux. Pour la deuxième année consécutive, tous les élèves de la classe de 3ème ont réussi les épreuves du Brevet et cette année cinq mentions « très bien », deux mentions « bien » et une mention « assez bien » ont été obtenues.  Cette réussite à l’examen du brevet témoigne de la volonté et du sérieux dont chaque jeune a fait preuve durant l’année scolaire écoulée et qu'il faut garder pour la suite des études et de la vie professionnelle à venir.

 


 

VERNEUGHEOL

11 novembre / Décoration

 

Arrivé au Montely depuis plus d'un an, Claude Barthois s'intègre bien dans la vie communale . Cet ancien major de l'Aéro-navale, pilote d'hélicoptère qui a ensuite travaillé à Mayotte avant de prendre une retraite définitive en Auvergne, a choisi sa nouvelle terre d'accueil pour fuir les climats chauds qu'il a connu durant sa vie professionnelle et retrouver le plancher des vaches pour se poser. Son intégration passe par de bonnes relations de voisinage et le bon accueil qu'il vit chaque jour l'a amené à rejoindre la section locale des anciens combattants composé essentiellement d'anciens appelés ayant combattu en Algérie avant 1962. Le 11 novembre, Claude Barthois a été honoré par le président de la section UNC, Jean-Marie Dumas, qui lui a remis la croix du combattant.

 

 

 

Cette distinction supplémentaire s'ajoute aux décorations qu'il arbore et qui ont jalonné son parcours militaire : Défende Nationale, Valeur militaire, Opérations extérieures, Outre-mer. Avec ce nouvel élément dans leurs rangs, les anciens combattants du secteur d'Herment confortent leur association en restant animé des valeurs de mémoire et de respect à transmettre aux jeunes générations.

 

FLAYAT

5 novembre / Débat

 

Dans le cadre des Paroles dans l'Espace, le café associatif  aaccueilli une vingtaine de personnes  pour son édition du 5 novembre dont le sujet portait sur la Mige, la monnaie locale creusoise. La réunion a débuté par la projection d'un film consacré au développement durable d'Unghersheim, une commune alsacienne en transition écologique où la municipalité est en pointe sur les investissements verts. Dans ce film militant, il est fait allusion à la monnaie locale, introduction au débat qui suivait sur la Mige qui a été créée au mois de mai et qui se développe sur le nord du département. Le représentant de l'association Pomoloc qui gère la monnaie locale creusoise  a indiqué la circulation de 8.000 miges par 300 adhérents dont un tiers de prestataires, signe d'un intérêt croissant pour cette monnaie, originale.

 

 

La monnaie locale permet l'appropriation de l'argent par des citoyens engagés à créer de la valeur ajoutée sur leur territoire dans une logique de bonnes pratiques pour éviter spéculation et digitalisation virtuelle de l'argent tout en participant au développement économique local. La Mige est avant tout la monnaie des circuits courts, comme l'ont indiqué Roger Gallard et Sébastien Moreau, très actifs à Jarnages pour diffuser et promouvoir la Mige. Après avoir répondu aux questions et rassuré les participants sur la garantie de la monnaie, un apéro-concert avec "les oiseaux de passage" a conclu la manifestation.

 


 

GIAT

2 novembre / Le Semeur-Hebdo

 

Les clients de Françoise Détour, dépositaire de notre hebdomadaire, ont été un peu surpris jeudi dernier en entrant dans la librairie : ils étaient gentiment accueillis par un jeune homme qui avait installé un stand aux couleurs du Semeur Hebdo. Les premiers lecteurs du jpurnal, des lève-tôt, étant déjà passé avant son arrivée pour l'acheter, la matinée a été ponctuée par une moindre activité de ce côté-ci, la plupart des visiteurs étant déjà abonnés, ou fidèles lecteurs du numéro trouvé chez le voisin ou dans la famille. Le Semeur est très lu dans cette partie du département, et Ludovic Pardaud n'avait pas besoin de beaucoup d'arguments pour le promouvoir.

 

 

L'animateur a cependant séduit quelques personnes en leur offrant stylo et porte-clés avec leur achat du journal. La commerçante s'est félicitée de cette animation qui démontre l'utilité du petit commerce de proximité pour la diffusion de la presse et le maintien de sa pluralité. La clientèle du magasin étant aussi beaucoup constitué de creusois voisins et de résidents secondaires venus fermer les maisons pour l'hiver, il était aussi moins facile de vanter l'intérêt de l'information locale paraissant dans le semeur à des personnes moins concernées, mais cependant intéressées.

 


Armistice 1918

Les commémorations de la victoire 1918

Statistiques

Etat Civil Pays de Giat

 MND
20166
13
66
2015111444
201410
1246
201311962

Outil gratuit et accessible à tous

Créer un site gratuit

ANNONCES


HAUTE COMBRAILLE

Le relais des Assistantes Maternelles (RAM) qui intervient à Giat et Pontaumur dépend désormais de la communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans mais n'a pas changé dans sa façon de fonctionner. Pour mieux se faire connaître, et pemettre la rencontre entre les assistantes maternelles du territoire, une porte ouverte est organisée samedi 25 novembre au relais de Pontaumur. Animée par la responsable Elodie Grand,cette rencontre avec les petits enfants et leurs nounous se déoulera autour de lecture à voix haute, d'une pêche aux canards avec des lots, du maquillage, des jeux en bois de 11 à 12h et se terminera par par un moment de convivialité et d'échanges.

 

GIAT

Le conseil municipal se réunira le mercredi 29 novembre à 20 h 30 en mairie. A l'ordre du jour : Dossier AOT La Ramade, Aménagement de bourg (FIC 2018 et DETR), collège public, La Poste, téléphonie mobile, proposition de contrat SIEG, statuts du SMADC : utilisation des salles communales, ventes sectionnales à Chevaline...

 

GIAT

Le CLIC Riom Limagne Combrailles, en partenariat avec la mairie de Giat, propose un temps d'information autour des dangers des nouvelles technologies et ondes électromagnétiques, le vendredi 1er décembre de 16 h à 17 h 30, à la salle de la mairie. Ce temps sera animé par Anne-Line Thévenoux, chargée de prévention.

Participation gratuite - inscription auprès du CLIC au 04 73 33 17 64.

 

DOMES COMBRAILLES

L'association des propriétaires forestiers Dômes Combrailles existe depuis 3 ans maintenant et concerne un large territoire qui va de Savennes au pied des monts d'Auvergne jusqu'à Sainte-Christine vers Saint-Gervais, au coeur des Combrailles, soit un potentiel de 130 communes puydômoises. L'association propose à ses adhérents mais aussi à tout public, une réunion sur la fiscalité forestière où seront abordés les divers impôts et taxes mais aussi les allégements, réductions et exonérations concernant la propriété et l'exploitation des parcelles boisées. En seconde partie, la réunion sera consacrée aux nouvelles aides financières de la région AuRA : critères d'éligibilité, nature des opérations subventionnées, procédures, délais, etc . . .

Cette animation aura lieu le vendredi 1er Décembre à 14 heures en mairie de Messeix.

Contacts : 06.52.44.43.48 ou 06.33.46.18.09.

 

GIAT

Le Centre Intercommunal d'Action Sociale Chavanon Combrailles et Volcans propose des ateliers intergénérationnels à la mairie. Ces ateliers sont entièrement gratuits, ils s'adressent aux personnes du territoire de 60 ans et plus. Sur le thème du maintien de l'estime de soi, la confiance en soi et le lien social, les prochains ateliers sont socio-esthétiques, avec des informations sur les soins esthétiques. Ils se dérouleront entre 10 h et 12 h (8 personnes maximum) à la salle de la mairie  le 19 décembre. Inscription auprès du CIAS Pôle de Bourg-Lastic 04.73.21.88.68.

OCTOBRE

FERNOEL

28 octobre / Mairie

 

Quand ils iront à la mairie pour des démarches administratives, les citoyens fernoelois seront accueillis désormais par Anne-Laure Chazot, leur nouvelle secrétaire de maire qui prend la place de Séverine Chalamet qui vient de clore près de dix ans d'activités au sein de la commune pour se consacrer à temps plein à un emploi complémentaire qu'elle occupe ailleurs. Que les habitants se rassurent, Séverine quitte la fonction mais pas la commune : elle reste vivre avec sa famille à Fernoël et ne sera jamais loin pour aider si besoin la nouvelle employée et les élus dans la phase de transition qui débute ce mois-ci.

 

 

Anne-Laure Chazot, originaire de Pontaumur et habitant à Saint-Hilaire-les-Monges a commencé sa carrière dans la fonction publique territoriale à la mairie de Pontaumur, puis à Briffons pour des remplacements, elle travaille actuellement aussi à la mairie de Perpezat et va compléter son emploi du temps  en officiant 14 heures par semaine à Fernoël. Le 28 octobre, le conseil municipal et le maire Gilbert Ménage étaient réunis pour remercier Séverine pour le temps passé à leurs côtés, et pour le maire, l'avoir accompagné avec compétence et confiance dans sa mission pour son premier mandat ; ils ont souhaité la bienvenue à Anne-Laure en étant sûr d'une bonne collaboration et intégration dans le service communal aux citoyens.

 


 

GIAT

26 octobre /Familiclic

 

Dans le cadre de l'opération « Bien chez moi en un clic », qui s'adresse aussi bien aux aînés qu'aux aidants, mais encore aux équipes de services à la personne, le camion de "Familiclic" et son animateur, accompagné de deux sapeurs-pompiers du service de téléassistance du SDIS, était positionné sur la foire jeudi, à côté des marchands de fleurs de Toussaint qui avaient plus de succès auprès des badauds. En effet, la manifestation n'était peut être pas la plus propice pour attirer les personnes concernées à s'informer sur les usages numériques contribuant à la prévention de la perte d'autonomie et au maintien à domicile des aînés.

 

 

Les quelques personnes qui ont fait une halte sur le stand ont écouté avec attention l'animateur qui a présenté les différents matériels connectés devant faciliter la vie, et répondre aux réticences de gens âgés pas toujours en phase avec les progrès techniques qui peuvent les effrayer, l'adaptation au numérique est d'abord un cap à franchir, d'autant plus que les appareils sont conçus pour être faciles d'utilisation. L'animateur explique que la présentation de Familiclic est plus efficace dans des rassemblements spécifiques du type réunion ou repas du CCAS. Les problèmes de réseaux téléphoniques défectueux ont aussi été abordés pour la téléassistance; une orientation vers des liaisons sur les réseaux GMS est en cours d'évaluation.

 

Canton de SAINT-OURS

23 octobre / Conseil départemental

 

Ce type d'information ne paraît plus dans la Montagne

 

La Commission Permanente du Conseil Départemental qui s’est réunie le 23 octobre  a accordé les subventions suivantes sur le canton de Saint-Ours.

Education : au titre de la dotation globale de fonctionnement des collèges publics pour l’exercice 2018, 55.985 € au collège Willy-Mabrut à Bourg-Lastic, 78.428 € au collège Pierre-Gironnet à Pontaumur, 98.690 € au collège Anna-Garcin-Mayade à Pontgibaud, 38.411 € au collège Pierre-Louis-Trapet à Giat.

Fonds d'intervention communal (FIC) : 3 .220 € pour des travaux d’accessibilité à la mairie et 3.745 € pour la réfection de l’école au Montel-de-Gelat, 9.708 € pour des travaux d’accessibilité dans les bâtiments communaux à Briffons, 28.749 € pour des travaux de voirie communale à Condat-en-Combraille, 4.227 € pour des travaux place de la République à Pontgibaud, 16.201 € pour des travaux à l’église à Savennes.

Associations : dans le cadre de l'aide à l’équipement des associations sportives, 973 € au  "Football Club » de Bromont-Lamothe, 242 € à l’association "ENER’GYM » de Messeix, et 363 € à  « l’Union Sportive de Messeix-Bourg-Lastic ».

Foncier : cession d’une parcelle cadastrée section AL n°212, d’une superficie de 980 m², située aux abords de la route départementale n°941, au lieu-dit « Pierres Blanches » sur le territoire de la commune de Pontaumur, moyennant le prix unitaire de 0,26 € le m², soit un prix global de 255 €.

Agriculture : 5.500 € pour une installation en production biologique de plantes aromatiques et médicinales avec transformation, dans le cadre de l’aide à l’installation agricole (1 dossier à Verneugheol) ; 1.579 € pour l’aménagement d’une bergerie, dans le cadre de l’aide à la modernisation des bâtiments d’élevage. (1 dossier  à Combrailles).

Sylviculture : dans le cadre du  soutien à la gestion sylvicole durable – travaux de reboisement, 883 € pour une plantation de douglas sur 2,2075 ha, (1 dossier  à Sant-Etienne des Champs) et    258 € pour une plantation de mélèze sur 0,644 ha, (1 dossier à Saint-Etienne des Champs).

 

HERMENT

20 octobre / Ecole

 

Depuis la rénovation de l'école, la cour était devenue triste avec son revêtement de goudron qui marque le temps et sa couleur noirâtre qui contraste sérieusement avec le peintures claires  du bâtiment. Grâce au centre de la loisirs, des fresques avaient apporter de la gaité sur le décor mais le sol gardait désespérément sa couleur de nuit. Les parents d'élèves, aiguillés par l'équipe pédagogique, ont décidés de remédier à cette vision unicolore du sol de la cour : un papa entourés d'une troupe de cinq mamans, armés de pinceaux et de peintures routières, ont créé un escargot multicolore, sorte de jeu de marelle dont personne n'a la règle qui s'ajoute à un jeu de piste et une véritable marelle. Avec la terrasse en bois installée autour de l'arbre remarquable qui amène un peu de verdure dans cet univers minéral, la cour est devenue un espace plus agréable qui motive encore un peu plus les écoliers à venir apprendre plein de belles choses.

 



GIAT

19 octobre / Ecole de la Salle

 

Les épices étaient en vedette pour la semaine du goût à l'ensemble scolaire Jean-Baptiste de la Salle qui a participé à cette opération. Tout a commencé les 10 et 12 octobre : les élèves ont fait connaissance avec des saveurs épicées autour de plats typiques méditerranéens.  Les saveurs italiennes avec de la charcuterie, des pizzas maison et un tiramisu aux fruits rouge ont été partagées avec celles venues d'Espagne par le truchement du friand "hornazo", des "patatas revolcanas" au paprika et de la "crema catalana" à la cannelle. Le 19 octobre, les écoliers ont expérimenté les senteurs des différentes épices autour d'ateliers culinaires : mousse au chocolat/gingembre, crumble poire /cannelle , tarte aux pommes vanillée , Monteccao (biscuits méditerranéens), clafoutis aux prunes épicées et et pains d'épices. Peser, mesurer, cuisiner, mélanger ... déguster et le tour est joué. Les enfants se sont improvisés cuisiniers pour la journée. Cette semaine du goût a été aussi artistique avec la création d'objets:  arbres d'automne olfactifs pour la classe de  maternelle / CP / CE1 et revisite des grottes préhistoriques avec la réalisation de peintures rupestres aux épices par les grands.

 


 

FERNOEL

17 octobre / Création d'entreprise

 

Il est des évènements loin d'ici qui ont pourtant des conséquences sur la vie locale. L'exemple est donné à Fernoël, dans le petit hameau de la Chaize, où se sont installés Jean-Luc et Rabeb Gall en 2015, arrivant de Tunisie. La révolution de Jasmin fin 2014 a eu raison de leur entreprise de textiles qui a été détruite par un incendie, réduisant à néant un investissement qui faisait travailler plusieurs centaines de personnes. Rabeb Gall est styliste-modéliste de formation bac +2. En 2007, dans son pays, elle fonde son entreprise de création et de couture. Deux ans plus tard, elle travaille dans une entreprise du groupe Lafuma où elle rencontre Jean-Luc, le responsable. Ensemble, ils montent une société de fabrication de vêtements "sportswear", pour des marques reconnues qui ont des spécialités dans le  produit de montagne et de sécurité comme Adidas, Promod, Etam. Cette aventure se termine tragiquement, obligeant un exil involontaire mais vital. Le couple s'installe en France, Rabeb choisit (sur un site immobilier d'Internet) la petite ferme de la Chaize pour poser ses valises et donner naissance à sa fille quelques temps plus tard. Elle trouve du travail à Crocq, en Creuse, à quelques kilomètres de son domicile dans une unité de fabrication de vêtements de luxe réputée pour ses blousons (qui ont équipé l'armée de l'air américaine). Pendant quatre ans, elle met à profit son expérience de modéliste, gère la partie patronnage et le contrôle des produits finis. Cet été, décidée à franchir le pas et retrouver sa liberté de création et d'entreprendre, elle se remet à son compte comme auto-entrepreneur, se débattant dans la complexité administrative française loin de la simplicité de ses précédentes installations en Tunisie.

 

 

Dans son petit atelier de sa maison, elle met son talent et son expérience pour de la couture sur mesure, tissu et cuir, hommes et femmes, elle effectue les retouches à la demande et propose aussi des cours de couture personnalisés. Elle tient à se fournir exclusivement auprès d'entreprises françaises, privilégiant la qualité des matières premières. La prochaine étape est la présence sur Internet, avec un site marchand,   afin de toucher le plus de clientèle possible et développer sa petite entreprise à la campagne, et mettre l'élégance à la portée de tous.

 

Contact : RB Mode, La Chaize, 63620 Fernoël - 04.73.21.70.01 / 06.67.14.19.94 - rabebjl@gmail.com

 

GIAT

15 octobre / Fête de la paroisse


Chaque automne, la paroisse Saint Benoît sur Sioule et Volcans organise un rassemblement festif pour marquer la cohésion d'un grand  territoire qui s'étend des frontières du Limousin jusqu'aux pieds des volcans. L'église Saint Barthélemy a été choisi pour abriter cette fête de l'unité le 14 octobre : près de 500 paroissiens ont assisté à la messe célébrée par le père Jean-Marc Couhert, assisté des pères Ambroise Gauthier et Philippe Casanova et du diacre José Alves.

 

 

Une belle cérémonie où la part belle était faite aux enfants, riche de sacralité et de ferveur religieuse. A l'issue de l'office, un moment de convivialité était partagé sur le parvis de l'église où était servi le verre de l'amitié offert par la municipalité et quelques accompagnements de bon goût apporté par des paroissiens généreux qui en ont amené au père Joseph Dailloux, au repos dans la cure voisine, et n'ayant pu assister à la fête affaibli en raison d'un petit état de santé.

 

 

Avec le soleil pour témoin, bon signe de la divine providence, une partie des paroissiens s'est ensuite retrouvée pour un déjeuner en commun.

 

GIAT

9 octobre / Municipalité

 

La révision du plan local d'urbanisme arrive au terme de son élaboration avant les diverses phases administratives auprès de services de l'Etat. Le 9 octobre, les habitants et propriétaires de la commune étaient invités par le conseil municipal à prendre connaissance des changements et de l'établissement des nouvelles cartes de zonage de la commune. Ce nouveau plan prend en compte les dispositions établies par la loi ALUR et notamment la réduction des zones constructibles en parallèle à la sauvegarde des zones agricoles, la protection de l'eau et des zones humides, la valorisation des espaces paysagers, des haies et lignes d'arbres structurantes, les aléas miniers. Tout cela aboutit à la délimitation des périmètres urbains, agricoles, forestiers et naturels. Deux réunions étaient organisées. La première concernait les hameaux et la seconde le bourg. Les personnes présentes ont soulevé souvent des questions pertinentes sur le devenir de leurs bâtiments : la construction neuve devient impossible dans les hameaux pour ceux qui ne sont pas exploitants agricoles, mais des agrandissements ou des constructions annexes à la maison, limitées en surface sont autorisées, de même que la réhabilitation d'anciens bâtiments agricoles en habitation sous réserve d'être intégrés dans le PLU.

 

   

 

Dans le bourg, la zone constructible est aussi réduite aux seuls terrains accessibles depuis une voie de circulation, et à dans les périmètres autorisés. Les remarques, observations et contestations pourront être notifiées prochainement pendant l'enquête d'utilité publique qui sera réalisée dans quelques semaines. Le nouveau PLU devrait entrer en vigueur dans le courant de l'année prochaine.

 

SAINT-MERD LA BREUILLE

7 octobre / Municipalité

 

L'inauguration de la rénovation de la salle des fêtes réunissant beaucoup de personnalités et la population était aussi l'occasion de mettre à l'honneur l'engagement et l'implication de deux élus dans la vie communale : Maurice Simonnet  et Guy Faugeron ont reçu la médaille d'honneur communale, départementale et régionale pour leurs nombreuses années passées au Conseil municipal.  Décoré par Guy Faugeron, Maurice Simonnet  a oeuvré pour l'intérêt général communal  en fondant  le Comité des fêtes en 1979 et qu'il a dirigé pendant 10 ans. L'artisan maçon franchit la porte de la mairie comme élu en 1995 pour devenir 2ème adjoint de Guy Faugeron trois ans plus tard et être son bras droit pendant le dernier mandat 2008-2014.

 

  

 

Le maire de la commune a été honoré pour la longévité de son travail d'élu communal : élu conseiller en 1989, il est maire depuis 1995 : plus de 25 ans au service de ses administrés et de la commune qu'il va encore diriger jusqu'au bout du mandat. La sous-préfète Isabelle Arrighi lui a épinglé la médaille d'honneur en reconnaissance de son engagement. Mais à côté de ses obligations municipales, l'agriculteur Guy Faugeron, s'est aussi impliqué dans les organisations professionnelles, suivant le chemin tracé par son père qui s'était déjà engagé quand il était paysan. En 1994, il est élu délégué communal à la Mutualité sociale agricole et se retrouve administrateur départemental dans la foulée, il franchit une étape supplémentaire en intégrant le conseil d'administration de la caisse régionale de la MSA en 2005. En charge du domaine social, il assure sa mission avec rigueur et réussite, ce qui l'amène à présider l'association Horizon Limousin( services d'aides à la personne) depuis l'an 2000. Il y a deux ans, il est élu président de la MSA du Limousin, grâce à ses qualités reconnues par ses pairs de la Corrèze et de la Haute-Vienne.

 

 

A ce titre, l'ancien et l'actuel présidents de la Chambre d'agriculture de la Creuse, Jean-Philippe Viollet et Pascal Lerousseau,  lui ont remis la médaille nationale du Mérite agricole.

 


 

SAINT-MERD LA BREUILLE

7 octobre / Municipalité

 

Il y avait foule à la salle des fêtes samedi dernier où le maire Guy Faugeron et son conseil municipal recevait beaucoup de leurs administrés et les autorités départementales pour inauguré la rénovation du bâtiment. Une fois le ruban coupé, les édiles ont visité le lieu, découvrant une salle rafraîchie, fonctionnelle et adaptée, avec une sonorisation  et un équipement vidéo intégrés , une acoustique réfléchie, un espace cuisine aux normes avec du matériel professionnel. Le tour du propriétaire s'est poursuivi jusqu'au locaux de la mairie, aux bureaux agréables et modernes, qui sont reliés à la salle.

 


La série de discours a suivi cette visite. Guy Faugeron a remercié  les entreprises pour un bon travail, son  personnel communal indispensable pour le montage des dossiers et la préparation du chantier, ses conseillers qui ont mis la main à la pâte et surveillé les travaux, le département et l'Etat pour leur soutien financier. Le coût de cette action s'élève à plus de 300.000 €,  subventionné à hauteur de     117.817 € par l'Etat (DETR), 15.000 € par le département, 10.000 € par la réserve parlementaire , soit 56 % d'aides et la commune à emprunté au taux zéro 165.000 €. La présidente du Conseil départemental, Valérie Simonet, le sénateur Jean-Jacques Lozach, et la sous-préfète Isabelle Arrighi ont salué l'investissement communal qui poursuit une action de longue haleine entreprise par l'aménagement du bourg il y a quelques années afin d'apporter une amélioration de la qualité de vie et de services à la population et rendre attractive la commune avec des résultats prometteurs puisque des résidences secondaires deviennent des résidences principales, signe d'un bien être ressenti. Le député Jean-Baptiste Moreau a rappelé l'importance de Saint-Merd dans  la géographie creusoise en rapport de la plus grande largeur du département en signifiant qu'il accordait de l'importance à chaque commune creusoise.

 

 

Au cœur de la "bourgade riante" comme l'a qualifiée la sous-préfète, la cérémonie a été suivie d'une autre réception avant de se conclure dans un moment de convivialité gourmand.

 

GIAT

2 octobre / Conseil municipal

 

Le conseil municipal s'est réuni le 2 octobre.

- La Ramade : la première partie de la réunion était consacré au projet d'autorisation d'occupation de terrain à la Ramade concernant la location de la base de loisirs comprenant principalement le restaurant et le camping. Suite à l'offre de renouvellement de la gérance du site, 39 dossiers ont été envoyés, 3 offres ont été déposées et 2 candidats sont venus présenter leur projet. L'assemblée se donne jusqu'à la fin du mois pour faire son choix. Afin de  présenter un projet  de restructuration du moulin pour subvention, un contrat de maîtrise d'œuvre a été 'passé avec un bureau d'architecture pour réaliser une étude de faisabilité.

- Adhésion à l'Agence départementale d'ingénierie territoriale (ADIT) : la suppression au t" janvier 2018 de l'instruction par les services de l'Etat des demandes d'urbanisme (Permis de Construire, Déclarations préalables de travaux, Certificats d'Urbanisme), nécessite de trouver une solution alternative (cabinet privé ou adhésion à l'ADIT). L'adhésion à l'ADIT entraîne une cotisation et une facturation par acte traité : il est décidé à l'unanimité d'adhérer à l'agence départementale pour l'instruction des demandes d'autorisation du droit des sols à l'exception des demandes de certificats d'urbanisme qui pourront être instruites en totalité par le secrétariat de mairie.

- Pôle santé au travail et mission d'accompagnement inaptitude  physique des agents du Centre de gestion de la fonction publique territoriale :  le conseil décide à l'unanimité de renouveler pour 3 ans les conventions correspondantes.

- Comité des fêtes : pour aider l'association à supporter les frais importants d'organisation de la fête patronale, l'assemblée lui accorde à l'unanimité  le reversement des droits de place perçus auprès des forains soit la somme de 1.917 euros.

- Divers :  La commission voirie va travailler en collaboration avec le technicien de la Communauté de communes sur le projet d'aménagement de la rue de la Clinique pour présenter à subvention FIC 2018. Le PLU (plan local d'urbanisme) arrive en fin d'élaboration, le zonage a été présenté aux administrés lors des réunions publiques du 9 octobre.  L'assemblée travaille maintenant à la rédaction du nouveau règlement.

La demande d'achat d'une cuve pour  agrandir la réserve de la source de Chez Rauzet a été acceptée sachant que les agriculteurs concernés se chargeront de la mise en œuvre.