ANNONCES

SAINT-AVIT

Le secrétariat de mairie sera fermé les après-midi du 22 juillet au 7 août. L’agence postale sera fermée le samedi 30 juillet.

 

FERNOEL

Le prochain conseil municipal aura lieu à la mairie, le vendredi 22 juillet, à 20h30. A l'ordre du jour : modification de la délibération du 20 décembre 2001 (temps de travail - passage au 35 heures) ; adhésion à l’assistance retraite du centre de gestion ; choix du bureau d’étude pour le diagnostic du réseau d’alimentation d’eau potable ; plan de gestion de la sécurité sanitaire des eaux ; proposition d’achat du terrain du pylône pour la téléphonie mobile ; publicité des actes à compter du 1er juillet ; SYDEM (ex SICTOM) : information sur la tarification incitative.

 

SAINT-AVIT

En raison de travaux de réparation définitive sur le réseau d'éclairage public au Guet, une coupure de courant est programmée entre le mercredi 27 juillet  à 13 h et le jeudi 28 juillet  à 16 h 30 d'une durée approximative de 3 heures. Le rétablissement du service se fera sans préavis. 

SAINT-AGNANT PRES CROCQ

Depuis le lundi 4 juillet, les horaires d'ouverture à la disposition du public du secrétariat de mairie sont modifiés : désormais le secrétariat sera ouvert le lundi matin de 9 h à 12 h; le mercredi matin de 9h à 12h et l'après midi de 14h à 17h et le vendredi matin de 9h à 12h et l'après midi de 14h à 17h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAT-CIVIL

MARIAGES

 

2023 : 11

 

28 octobre

Mathilde Sale

Jean-Baptiste Coudert

Condat en Combraille

 

23 septembre

Mireille Audigier

Serge Louradour

Giat

 

16 septembre

Mathilde Roustan

Jean Rungette

Condat en Combraille

 

29 juillet

Lucie Tixier

Mathieu Villemeyre

Giat

 

17 juin

Marie-Rose Mouton

Serge Peschaud

Condat en Combraille

 

17 juin

Amandine Louradour

Cédric Guillot

Herment

 

10 juin

Laurence Laporte

David Magnat

Saint-Avit

 

3 juin

Fabienne Gomot

Jean-Jacques Peyraud

Puy-Saint-Gulmier

 

3 juin

Anna Bouchère-Besnier

Maxime Soucasse

Giat

 

6 mai

Michèle Valon

Patrick Miguel

Saint-Avit

 

2 février

Odile Raynaud

Yves Roux

Giat

 

2022 : 11

 

3 décembre

Corinne Souchal

Dominique Vergnaud

Verneugheol

 

NAISSANCES

 

2023 : 12

 

4 novembre

Simon Allochon

Marius Allochon

Fernoël

 

19 octobre

Maël Ratelade

Giat

 

?? octobre

Antoine Manuby

Sauvagnat près Herment

 

15 septembre

Maé Bourdès-Denèfle

Ussel - Giat

 

31 juillet

Milann Legot

Giat

 

14 juin

Swan Pinot 

Giat

 

4 mai

Marcelino Souchal

Giat

 

6 avril

Maé Simonet

Fernoël

 

23 mars

Romy Bony

Giat

 

11 mars

Méline Cluzel Thomas

Mérinchal - Giat

 

10 mars

Noa N.

Giat

 

17 février

Destin Meite

Giat

 

27 janvier

Yasmine Pabiot

Giat

 

2022 : 12

 

20 décembre

Lucie Lamadon

Sauvagnat

 

DECES

 

2023 : 34

 

27 novembre

Odette Gautherie

née Thomas

Flayat - Saint-Oradoux de Chirouze

 

26 novembre

Marc Giraud

Prondines

 

23 novembre

Hélène Garde

née Cluzel

Giat

 

18 novembre

Georgette Dumas

née Jalicon

Voingt

 

12 novembre

Jean-Michel Robert

Villossanges

 

7 novembre 

Yves Coudière

Giat

 

31 octobre

Renée Chassagne

née Giraud

Pérignat les Sarliève - Flayat

 

29 octobre

René Pabiot

Ussel - Saint-Merd la Breuille

 

24 octobre

Jean-Luc Allochon

Giat

 

21 octobre

Gilbert Bournicon

Flayat

 

21 octobre

Marie Verny

Tortebesse

 

20 octobre 

Albert Charles

Clermont - Saint-Avit

 

16 octobre

Jean Perrin

Saint-Avit

 

16 octobre

Georges Boueix

Giat

 

16 octobre

Ginette d'Autier

née Carvanier

Verneugheol

 

10 octobre

Jeannine Tinet

née

Chamalières - Giat

 

7 octobre

Olivier Carbonnet

Saint-Maurice près Crocq - Giat

 

5 octobre

Fabienne Liarsou

Crocq

 

5 octobre

Paul Renard

Prondines

 

3 octobre

Odile Roux

née Raynaud

Giat

 

29 septembre

Anita Perrot

née Chaperon

Giat

 

23 septembre

Charles Chassagne

Herment

 

21 septembre

Madeleine Bonetti

née Gerbe

Giat

 

20 septembre

René Mouton

Giat

 

9 septembre

Paul Ferreyrolles

Giat

 

7 septembre

Philippe Queyriaux

Villossanges

 

7 septembre

Marinette Mouton

née Bellot

Saint-Avit

 

7 septembre

Roger Gardet

Herment

 

6 septembre

Gui Legoy

Clermont-Ferrand - Verneugheol

 

2 septembre

Roger Martinot

Saint-Oradoux près Crocq

 

29 août

Mare-Antoinette Tréfond

Tortebesse

 

24 août

Bernard Mouton

Ile de France - Giat

 

23 août

Marie-Josèphe Michoux

née Sauty

Giat

 

19 août

Guy Desmas

Saint-Merd la Breuille

 

31 juillet

Madeleine Berger

née Chassaing

Saint-Agnant près Crocq

 

20 juillet

Raymond Rozet

Condat en Combraille

 

20 juillet

Andrée Del Boca

née Mongourd

Mérinchal

 

19 juillet

Guy Roche

Saint-Merd la Breuille

 

10 juillet

Thierry Lambert

Flayat

 

6 juillet

Colette Maillot

Clermont- Saint-Merd

 

6 juillet

Pierre Duchez

Lempdes - Giat

 

5 juillet

Bernard Tinet

Cournon - Giat

 

4 juillet

Catherine Leloup

née Lambert

Giat

 

20 juin

Marthe Sibial

Lempdes - Verneugheol

 

19 juin

Joseph Ledieu

Alleyrat - Giat

 

13 juin

Jacqueline Boile

née Fauriaux

Flayat

 

5 juin

Jean Gauthier

Giat

 

28 mai

Jean-Michel Ratelade

Giat

 

25 mai

Jean-Pierre Mounaud

Clermont-Ferrand - Puy saint-Gulmier

 

24 mai

Jean Reuge

Clermont-Ferrand - Saint-Merd la Breuille

 

21 mai

Georges Védrine

Mérinchal

 

15 mai

Yves Chassain

Clermont-Ferrand - Giat

 

7 mai

Jean Pirollo

Saint-Agnant près Crocq

 

30 avril

Marie-Hélène Tinet

Ussel - Herment

 

17 avril

René Véchard

Montel-de-Gelat

 

10 avril

Ernest Alfred Maffre

Clermont-Ferrand - Saint-Avit

 

30 mars

Anibal Dos Santos

Montel de Gelat

 

30 mars

Gabriel Jouhet

Villossanges

 

29 mars

Yvonne Saintigny

née Beraud

Villossanges

 

29 mars

Paulette Dubet

née Marleix

Saint-Agnant près Crocq

 

28 mars

Henri-Jacques Boyer

Montel de Gelat

 

28 mars

Isabelle Védrine

née Raynaud

Mérinchal

 

27 mars

Yvette Garmaze

Condat en Combraille

 

25 mars

Françoise Alleyrat

née Mandon

Voingt

 

19 mars

Jeanne Jarrier-Bony

née Richin

La Celle d'Auvergne

 

18 mars

Pierre Morel

Prondines

 

13 mars

Roger Mazet

Condat en Combraille

 

2 mars

Lucette Corde

née Jarles

Saint-Oradoux près Crocq

 

28 février

Pierre Fauverteix

Saint-Avit

 

25 février

Félix Ratelade

Lempdes - Giat

 

19 février

Renée Duron

née Bellegy

Fernoël

 

17 février

Delphine Benhassaine

née Levadour

Saint-Oradoux près Crocq

 

16 février

Bruno Giacomello

Clermont-Ferrand - Tortebesse

 

15 février

Gisèle Chapeyron

née Gourgeonnet

Condat en Combraille

 

15 février

Michel Tailhandier

Giat

 

13 février

Arlette Razès

née Lépine

Crocq

 

11 février

Jean-Pierre Fournet

Saint-Sauves - Giat

 

6 février

Odette Montpeyroux

née Laguet

Orcines - Condat en Combraille

 

6 février

Marie-José Chabrerie

née Besse

Riom - Giat

 

4 février

Marthe Grangheon

née Jarrier

Prondines

 

29 janvier

Odette Brunet

née Lagorce

Crocq

 

27 janvier

Bogusow Szczepkowski

Giat

 

23 janvier

Louis Danthon

Crocq

 

5 janvier

Claude Barthois

Verneugheol

 

3 janvier

Roger Tixier

Herment

 

2 janvier

Henri Labaye

La Celle d'Auvergne

 

2022 : 60

 

27 décembre

Marthe Lamirand

Prondines

 

26 décembre

Marie-Thérèse Louradour

née

Giat

 

26 décembre

Colette Souchal

née Moutarde

Giat

 

25 décembre

Yvonne Granet

née Queyrut

Giat

 

21 décembre

Bruno Llinares

Prondines

 

21 décembre

Jean Michon

Fernoël

 

20 décembre

Thierry Collange

Aubusson - Crocq - Basville

 

20 décembre

Yves Pabiot

Flayat - Fernoël

 

15 décembre

Jean-François Mandon

Saint-Germain près Herment

 

12 décembre

Maryvonne Molina

Villossanges

 

8 décembre

Bernard Goy

Tréflez - Saint-Pierre Roche - (Giat)

 

5 décembre

Pâquerette Beraud

née Fournier

Villossanges

 

27 novembre

Gaël Galhié

Montel-de-Gelat

 

27 novembre

Raymond Tinet

Chamalières - Giat

 

27 novembre

Pierre Fournet

Giat

 

27 novembre

Jean Saint-Roch

Giat

 

 

NOVEMBRE

SAINT-ORADOUX PRES CROCQ

26 novembre / Élection municipale

 

A la suite de la démission du maire Jean-Louis Chaussat et son départ du conseil municipal, et de la démission précédente d'un autre conseiller municipal, auxquels s'ajoute un décès, une élection municipale complémentaire était organisée le 26 novembre dernier. 85 électeurs se sont déplacés aux urnes, soit un taux de participation avoisinant les 90 %, pour départager les six candidats en lice. Trois d'entre eux ont été élus au premier tour : Simon Vieira obtient 54 voix, Paula Martinot, 52 voix  et Marie-Claire Gannet 51voix . Avec 31 voix, Clément Vanessa n'est pas élue, tout comme Jean Camus, 29 voix et Maryse Decourteix, 27 voix. 

 

TORTEBESSE

18 novembre / Municipalité

 

Comme chaque année, la municipalité invite les habitants de plus de 60 ans à son repas des aînés assez tôt dans la saison, en préambule aux festoiements de la fin d'année. Le maire Yannick Bony a demandé une pensée pour les disparus de l'année et aussi pour les personnes ne pouvant être présentes pour cause de santé.

 

 

Il n'y avait pas de nouveaux venus cette fois-ci parmi les sexagénaires et donc l'assemblée était constituée d'habitués, dont les élus et personnels communaux, ainsi que le conseiller départemental Cédric Rougheol.  Comme l'an passé, le repas s'est prolongé gaiement jusqu'à la tombée de la nuit, histoire de savourer un peu plus ce temps de rassemblement.

 

GIAT

15 novembre / Foire

 

On ne peut pas écrire que la grande foire du 15 novembre aura été exceptionnelle même si la foule était bien là, venue d'un large territoire de la Combraille, de la Marche et du Limousin. Mais ça n'a pas été une foire de records. Le mini-salon du machinisme agricole a tenu ses promesses et un  nouvel exposant de pneus en provenance de Brive s'extasiait du monde présent, des échanges et prises de contact intéressants, du prix de l'emplacement dérisoire : "c'est une belle foire que je ne connaissais pas, impressionnante et agréable".

 

   

 

Tandis que les stocks de fromage fondaient à vue d'œil sur les stands spécialisés, que les camions des quatre-saisons se vidaient, les badauds déambulaient cherchant parfois le produit qu'on ne trouve qu'ici : pour l'élevage, la maison, le jardin ou même le cadeau original. Des stands citoyens s'étaient immiscés sur le foirail : le réseau de mobilité solidaire mis en place par la comcom, l'association d'agriculteurs respectueux de l'environnement Alternacomb Agri, l'association des forestiers Dômes-Combrailles et le Sydem Domes et Combrailles vantaient leurs actions pour améliorer le monde et plus particulièrement le territoire.

 

   

 

Le syndicat des déchets a distribué une douzaine de composteurs tout en expliquant la nécessité du bon tri afin de limiter les coûts de traitement , donc la contribution des usagers : le couple de nouveaux habitants  et exploitants de la commune ont été attentifs au message porté par les animatrices du Sydem et d'Eric Cohadon, membre du bureau syndical.  On regrettera le peu d'animaux présents,  les quelques bovins reproducteurs laissés dans les bétaillères auraient mérité une meilleure exposition attachés aux barres du foirail. Un véhicule militaire de transmissions installé à côté de la halle pouvait surprendre les visiteurs, cela s'expliquait par des manœuvres en cours sur le secteur.

 

 

CROCQ

14 novembre / Département

 

"Crocq n'est pas oubliée par le département" constate Valérie Simonet, présidente du conseil départemental et conseillère du canton d'Auzances avec Jérémie Sauty. Les deux élus étaient dans cette commune le 14 novembre pour rencontrer les maires des communes du secteur.  La visite locale était répartie en trois temps  : l'inauguration du centre d'exploitation routière (voir article dédié) , le chantier de l'agrandissement du centre de secours, une réunion informelle en mairie.

 

 

Sur le chantier de la caserne des pompiers, la directrice du SDIS, la colonelle Stéphanie Duchet et ses adjoints guidaient les visiteurs pour expliquer l'importance des investissements qui augmente la surface du centre de 50 %, soit 200 m². Une travée dédiée au véhicule sanitaire, un espace de réunion et de formation, un vestiaire aux normes, une installation d'une chaudière bio-masse forment la liste des travaux engagés pour 980 000 € financés à moitié par le département et à moitié par les 14 communes desservies par le centre de secours. Pour l'instant, les 24 pompiers sont en mode camping mais restent opérationnels pour les interventions, impatients d'intégrer leur caserne rénovée, fonctionnelle et confortable. De plus, suite à l'orage de grêle de juin 2022, la toiture a été refaite avec une couverture plus solide pour réduire les risques de dommages à l'avenir. Autre point d'investissement lourd évoqué à la réunion en mairie : les travaux du collège commencés il y a un mois par le désamiantage de la structure, avant sa consolidation et une mise aux normes d'accessibilité et énergétique.

 

 

La présidente déclare " on avance comme prévu,  rappelant un dossier complexe qui a trouvé une solution dans un climat de confiance partagée, d'échanges entre les uns et les autres ". Le projet a évolué en incluant l'installation d'un nouveau système de chauffage, portant l'investissement à 3 millions d'euros. Valérie Simonet se dit aussi "inquiète au regard des effectifs des collèges , pas seulement à Crocq, et qu'il est temps d'engager une  réflexion portant sur l'organisation adaptée dans le cadre d'un territoire rural éducatif". Jérémie Sauty a souligné l'engagement du département pour l'alimentation dans les collèges avec des circuits courts d'approvisionnement privilégiés.

 

CROCQ

14 novembre / Département

 

Ouvert fin 2022, le nouveau centre d'exploitation des routes de Crocq réalisé par le département a été inauguré officiellement le 14 novembre par la présidente du département Valérie Simonet,  le conseiller départemental  du canton Jérôme Sauty, le maire de la commune Jean-Luc Pierron et le président de la communauté de communes Gérard Guyonnet, en présence des sept  personnels du centre et  son responsable, Jean-Luc Dumonteil, et du directeur de l'unité territoriale d'Aubusson-Felletin .  En 2008, le département hérite des 23 centres de la DDE gérés par l'Etat après le transfert de la gestion des routes aux collectivités, celui de Crocq est obsolète, ne répondant pas aux exigences de l'époque, mais il faudra attendre 2020 pour voir concrétiser le projet de construction d'une nouvelle structure.

 

         

 

Après plusieurs mois de travaux, et 1 million d'euros investis, les équipes ont pris possession d'un outil adapté, fonctionnel, répondant aux normes de travail, de sécurité, d'environnement en cours. Ainsi, dans le bâtiment administratif de 200 m²,  il y a deux vestiaires, pour hommes et pour femmes,  un espace de vie côtoie des bureaux pour le bien-être des agents et la qualité du service, de jour comme de nuit. Les véhicules sont tous à l'abri, dont les déneigeuses, comme les matériaux qui les accompagnent, le sel est stocké pour être chargé facilement et pour être conservé durablement.

 

 

Un atelier mécanique de 300 m² permet l'entretien des équipements. Le tout réparti sur un espace optimisé  de 2 200 m² pour les manipulations, les déplacements, la sécurité.  Les travaux ont été réalisés par quatre entreprises creusoises, et les services techniques du département. Avec la mise en place du plan de viabilité hivernale, le secteur de Crocq bénéficie d'atouts majeurs pour assurer la continuité de la circulation sur un réseau d'altitude au maillage assez fin grâce au département.  

 

CROCQ

11 novembre /Commémoration

 

Grâce au travail des collégiens et de leur professeur d'histoire Régis Mignaton, la commémoration de l'armistice 1918 le 11 novembre dernier a été un moment d'hommage marquant pour les participants à la cérémonie présidée par le maire Jean-Luc Pierron. Ce jour-là, chacun a pu concevoir que le monument aux morts devant lequel ils étaient rassemblés avait cent ans, un article dans la presse du jour expliquait son histoire. Pour l'occasion, le professeur d'histoire a raconté celle-ci et des collégiens ont lu quelques textes en rapport avec la première guerre mondiale.

 

 

Dans leurs travaux de recherche qui sont exposés au collège à Giat, ils montrent l'impact local du conflit, sur la démographie, le changement de société. Ils rappellent aussi la part de l'entreprise Chapal dans la fourniture des équipements de l'armée de l'air naissante avec la production de blousons pour les aviateurs dont un membre de l'illustre famille faisait partie des pilotes de chasse de l'époque. Cette cérémonie sobre et émouvante aura été un temps de mémoire et de rassemblement de toutes les générations pour que perdure l'esprit du sacrifice des soldats pour la patrie,  et faire comprendre aux plus jeunes la fragilité de la liberté et de la paix.

 

PAYS DE GIAT

11-12 novembre / Commémorations

 

La célébration du 105ème anniversaire de l'armistice de 1918 était aussi la journée d'hommage nationale aux morts pour la France de tous les conflits. Dans quasiment toutes les communes, des gerbes ont été déposées au pied des monuments aux morts et des lectures du message du ministre de la Défense et selon les endroits de celui de l'UFAC (union française des anciens combattants) ont précédé l'annonce des noms inscrits sur les cénotaphes et la minute de silence rendant hommage à leur sacrifice. Les conseils municipaux, les anciens combattants, les représentants des associations, les délégations de sapeurs-pompiers et de nombreux habitants ont participé aux cérémonies. 

 

A Giat et à Herment, des porte-drapeaux ont reçu leur insigne officiel : celui-ci est honorifique en reconnaissance, au nom de la Nation française, à ceux qui portent le drapeau national pour rendre hommage aux combattants et aux disparus. Le porte-drapeau se doit d'exercer sa fonction avec dignité et constance. Ces insignes ont été épinglés à des porte-drapeaux des associations d'anciens combattants qui ont pris la relève depuis plus de trois ans des anciens soldats ayant combattu mais ne pouvant plus assumer cette mission :  ces hommes, parce qu'il n'y a pas encore de femme qui ont pris cette place localement, sont des personnes impliquées dans la vie locale, parfois élus, ayant effectué leur service national, ayant servi dans l'armée à un moment donné. 

Pour la section intercommunale de Giat des ACPG-CATM, et délégué pour porter le drapeau des anciens combattants de Fernoël, en succédant à René Michoux, Pascal Mège a reçu son insigne des mais de maire de la commune, Pascal Gaulon. Pascal Mège a participé à la FINUL (force d'intervention des nations unies au Liban) et était présent lors des attentats d'août 1986 quand 18 soldats français ont été blessés.

 

 

C'est un ancien combattant OPEX adhérent de l'association locale.

 

Pour la même section, mais pour la commune de Giat, Dominique Barbarin-Badière, conseiller municipal, a reçu son insigne des mains de Didier Sénégas-Rouvière.  Cet insigne a été remis au successeur de Michel Taillandier, prenant la relève depuis plus de trois ans d'un ancien d'Algérie ne pouvant plus assumer cette mission  Ancien appelé du contingent ayant servi en Allemagne, Dominique Barbarin-Badière est fils d'un ancien combattant décédé récemment.

 

 

Les deux hommes ont été salué par le président de la section, Henri Eberlé, pour leur dévouement qui témoigne un engagement fort pour le souvenir et la mémoire des soldats appelés ou engagés disparus dans les combats. Dans la foule présente à la cérémonie, un groupe d'étudiants de Sup'agro de Toulouse, en week-end  dans la commune, a jeté un regard positif sur la jeunesse d'aujourd'hui qui ne se désintéresse pas de l'histoire du pays. Ces étudiants, originaires de régions différentes, ont apprécié la solennité de la cérémonie, trouvant la fréquentation remarquable, soulignant un accueil bienveillant des habitants, enviant une qualité de vie aux apparences agréables d'un point de vue social notamment. 

 

Pour la section UNC de l'ancien canton d'Herment, des représentants de l'association ont participé aux cérémonies communales à Prondines, Sauvagnat, Verneugheol, et Tortebesse. La cérémonie à Herment se veut plus officielle en regroupant tous les adhérents de la section présidée par Jean-Marie Dumas. Samedi, en fin de matinée, après les dépôts de gerbes,  lecture des messages, citations des morts, la commémoration s'est terminée par la remise des insignes de porte-drapeaux aux personnes qui se dévouent pour cette mission honorifique et essentielle dans l'hommage rendus aux morts ayant servi le pays qui ne pourrait s'envisager sans le drapeau tricolore.

 

 

Ainsi, Roger Barrier pour Verneugheol, Gilles Boulay pour Tortebesse, Alain Portas pour Prondines, et Claude Armand pour Herment ont reçu l'insigne de porte-drapeau  remis par les maires présents. 

 

A Voingt, la cérémonie s'est déroulée en présence d'un grand nombre de personnes parmi lesquelles des nouveaux habitants. Une joie et un enthousiasme pour le maire, Josias Garcia qui avait réservé une surprise aux participants. En fin de cérémonie, il a invité un nouvel habitant, Jean-Jacques Lorazo, a interprété le chant des partisans.

 

 

Ce dernier est un artiste venu avec son épouse depuis les Hautes-Alpes pour raison professionnelles de celle-ci qui exerce son métier dans le secteur. Le couple a trouvé sa nouvelle maison à Voingt, qui répondait aux critères souhaités, dont l'acceptation des animaux, affichée sur un panneau de défense de la ruralité présent aux entrées de bourg, a été un élément favorable. Ce 11 novembre restera une journée mémorable à Voingt.

 

SAINT-AGNANT PRES CROCQ

10 novembre / Noces de platine

 

En cet automne, Élise et Eugène Bichon entame leur 71ème année de vie commune dans leur maison de Dougnat où ils habitent depuis 1955. Enfants de paysans, Élise et Eugène poursuivent paisiblement une longue vie commune qui n'a peut-être pas été un long fleuve tranquille mais jamais il n'y aura eu de débordements, de montée des eaux subites : le flot de la rivière aura été paisible pendant plus de 70 ans. Élise est née à Dougnat le 4 janvier 1931, sa petite sœur  arrivera 17 ans plus tard. Eugène est plus âgé, né le 21 août 1929, à Longeaigue, pas très loin de Dougnat, sur la commune de Saint-Maurice près Crocq. Il est le 5ème d'une fratrie de 8 enfants, comprenant un autre garçon seulement, plus jeune de deux ans. Son père est maçon, ami du curé de Crocq.  Leur enfance est similaire, Élise va à l'école communale, Eugène à celle de Crocq, à pied puis en vélo, traversant la période de la guerre avec l'insouciance des enfants, dans un milieu campagnard protecteur.  Après les études arrêtées au certificat d'études, chacun a travaillé sur les fermes familiales ou voisines. Au début des années 1950, la vie sociale est en pleine force dans le pays, les bals et les fêtes sont des rendez-vous prisés pour la jeunesse locale qui ne voyage pas très loin et c'est ainsi qu'Eugène rencontre Élise : ils aiment danser tous les deux, et ensemble encore plus. Eugène se  rappelle un bon souvenir de jeunesse, en s'étant retrouvé dans un bal clandestin pendant la guerre : un moment de découverte qui l'a impressionné.

 

 

Le 26 septembre 1953, les deux amoureux se marient à Saint-Agnant devant le maire Gaston Montmaneix et l'abbé Moreau. Le couple s'installe d'abord à Longeaigue en attendant de venir à Dougnat en janvier 1955, avec une petite fille née le 20 février 1954, Marie-Paule. Elle sera leur seul enfant qui veille sur eux maintenant, habitant Saint-Frion où elle est en retraite avec son mari, près de leur fils agriculteur et de leurs deux petits-enfants, Loïc, 18 ans,  et Maxime, 12 ans. Une belle descendance qui admire le couple aux noces de platine, beau et exemplaire.

 

 

Dans le pays, Eugène est connu pour ses talents d'accordéoniste. Pourtant cela est une affaire  récente, car ce n'est qu'à la retraite qu'il s'est mis à la musique, un rêve d'enfant depuis ce fameux bal des années 40. Eugène a toujours voulu un accordéon, mais ça coûte cher. Il a pu s'essayer à l'instrument avec celui du cousin dont l'accordéon du bal clandestin avait été confisqué après une dénonciation, mais rendu contre un jambon par la diligence d'un brigadier  pas trop méchant.

 

 

A la retraite, après avoir pu s'initier à l'accordéon tant bien que mal, la rencontre avec Roger Depoix au mariage de sa fille va enfin faire aboutir le rêve. Roger prête un accordéon qu'il avait acheté pour son petit-fils qui n'était pas chaud pour en jouer. Notant la belle progression d'Eugène dans le maniement de l'outil, signe d'un travail intensif, Roger lui cède l'accordéon. Le rêve est accompli, et au fil de la retraite, Eugène s'entraîne, intègre le groupe Icoranda  emmené par son ami de Beissat, Eugène Thomas, dit Burette , joue pour ses amis lors des repas, des réunions. Ses rhumatismes le privent de son plaisir mais pour fêter les 70 ans de mariage, il a dû faire un petit effort pour répondre aux sollicitations de la famille et des amis qui ne pouvaient concevoir la fête sans l'accordéon d'Eugène. 33 ans de retraite sans souci, 70 ans de bonheur paisible, la vie ordinaire d’Élise et Eugène continue sans bruit ni fureur, admirés de tous

 

 

GIAT

10 novembre / Ecole Simone-Veil

 

Dans le cadre du projet d'école de cette année tourné sur le monde et les sciences,  les élèves de l'école Simone-Veil ont prolongé la fête du goût en préparant un repas complet, de l'entrée au dessert, en privilégiant des produits du terroir local.  Le personnel de la cantiné, Laurence Pomparat et Maria Leite, ont accueillis chaque classe  dans leur antre habituellement interdite d'accès : les écoliers ont suivi avec attention  explications et conseils précieux des cuisinières pour réaliser un menu du meilleur effet faisant référence à d'autres régions.  

 

 

Pour l'entrée, les CE2/CM ont préparé une quiche lorraine ; en plat principal, les CP/CE1 se sont essayés à l'aïoli de la Provence à base de poissons et légumes frais ; les maternelles ont concocté des gâteaux façon "Creusois" et une crème aux œufs des campagnes giatoises.

 

         

 

La dégustation, au cours du repas de midi, a donné un avis favorable unanime des enfants et de l'ensemble des personnels de l'école : "le fait-maison est bien meilleur ".

 

CROCQ

8 novembre / Collège Georges-Nigremont

 

La cérémonie d'hommage aux soldats morts pour la France aura été la dernière d'une longue série débutée il y a juste 100 ans, quand le monument aux morts a été inaugurée le 11 novembre 1923 sous la présidence du préfet M. le Beau, et de  Charles Merlin, maire de la commune et lui-même ancien combattant de la grande guerre. 
La construction du monument, dans la droite ligne de la loi  du 25 octobre 1919 sur la « commémoration et la glorification des morts pour la France au cours de la Grande Guerre , qui incitait à ces réalisations par l’institution d’une subvention de l’État, supprimée en 1925, est destiné à perpétrer le souvenir des enfants de la commune morts pour la France. A Crocq, le cénotaphe se compose d'une pyramide haute de 5 mètres, en granit bleu poli de Saint-Julien-la-Veize (Loire) sur laquelle sont gravées les armes de Crocq, et sur les côtés, les noms des 56 crocquants tombés au champ d'honneur, un nom sera ajouté ultérieurement pour cette guerre. Le monument aux morts a vocation d'être lieu de recueillement des familles endeuillées, de souvenir, de mémoire : 11.000 creusois sont morts pour la patrie sur les 1,4 millions de français qui ont donné leur vie au pays. Les monuments aux morts restent souvent le seul endroit où la mémoire des soldats perdure : seuls 2 313 corps des 11 000 creusois ont été inhumés dans les tombes de leurs familles, rendant le deuil plus traumatique encore pour les survivants. Le coût de la réalisation est élevé pour l'époque : 32.300 francs (environ 40.000 euros)  avec une souscription s'élevant à 8 162 francs (près de 10.000 €) et plus cher par rapports à d'autres monuments du territoire. La subvention d'Etat était de 25 %.

 

 


Depuis, les noms des soldats morts à la guerre de 1939-1945 ont allongé la liste et le monument est devenu un lieu de mémoire pour tous les combattants qui ont laissé leur vie au nom de la France. Depuis 2019,  le 11 novembre est aussi devenu la date d'hommage à tous ceux-ci, y compris les soldats de métier opérant sur tous les terrains de guerre du monde, dans tous les conflits, les opérations de paix sous mandat de l'ONU ou de la France. 
Cette année marque aussi le centenaire du monument de Gentioux, célèbre pour l'inscription "maudite soit la guerre" qui en fait un symbole du pacifisme. Les élèves du collège Georges-Nigremont  ont travaillé sur le centenaire du monument aux morts de Crocq depuis Giat où l'établissement est délocalisé. Dans cette commune, une inauguration du même type a eu lieu le même jour, et le professeur d'histoire, Régis Mignaton, compte bien intéressé les collégiens à celui-ci sur lequel il y a le double de noms qu'à Crocq.

 

HERMENT

7 novembre / Commune

 

L'agent technique communal, Christian Gerbe, doit beaucoup circulé sur le territoire communal pour rempli ses missions de contrôle, d'entretien, d'aménagement des espaces publics, de la voirie, des réseaux d'eau et d'assainissement.

 

 

Pour faciliter son travail, la municipalité a investi  10.000 € dans l'acquisition d'une fourgonnette d'occasion qui sera bien visible par sa couleur vive et remarquable par la sérigraphie des armoiries de la commune.

 

SAINT-AVIT

6 novembre /Enedis

 

Le passage du tour de France le 10 juillet dernier a été un évènement marquant de l'année pour la commune et cela a laissé des souvenirs et aussi des traces qui vont rester. En effet, dans le cadre du passage, Enedis a noué un partenariat avec la commune pour apporter une touche colorée à un transformateur, un agrément artistique moins austère que l'uniforme unicolore de l'équipement, un bloc sans âme. La municipalité a préféré faire peindre le poste du bourg, même s'il était un peu éloigné du tracé du Tour, plutôt qu'un autre en bordure mais hors de la ville, histoire d'égayer le centre-bourg.

 

 

L'opération avait été initialement prévue en collaboration avec l'école, mais ayant été réalisée trop tardivement, les petits écoliers  n'ont pas pu participer. Aussi, à la rentrée des vacances de Toussaint, le grapheur Guillaume Dervaux et le représentant d'Enedis, Aurélio Massian, sont venus expliquer aux enfants la raison d'être du transformateur pour l'alimentation électrique et l'objet artistique pour la fresque qui l'habille désormais.

 

   

 

SAINT-AGNANT PRES CROCQ

4 novembre / Municipalité

 

Le 4 novembre, le maire Jean-Paul Welzer et son équipe municipale accueillaient une partie des citoyens de la commune et habitants pour la traditionnelle rencontre organisée pour les vacances de Toussaint, une date choisie pour permettre aux résidents secondaires d'être présents avant de prendre leurs quartiers d'hiver. C'est un peu la cérémonie des vœux avant l'heure. Le maire a remercié les représentants des associations et a demandé une pensée pour les disparus de la commune avant de présenter l'intervenant de la journée : Florian Lougnon, chef de projet TEPOS (territoire à énergie positive) au syndicat intercommunautaire Est Creuse . En effet, Jean-Paul Welzer a souhaiter faire de ce temps de rassemblement un temps d'information sur les enjeux, les défis de la transition énergétique dans lesquels doit s'inscrire la commune.  Avant de passer à ce sujet, il a rappelé succinctement le bilan des actions municipales, rappelant les complexités grandissantes pour subvenir à l'entretien de la voirie par des coûts croissants et des aides d'Etat plus qu'en baisse, ajoutant l'avancée des travaux de restauration de l'église dont la rénovation du parvis par un dallage, souhaitée par les institutions patrimoniales,  devra attendre  des temps meilleurs de financement.

 

 

La transition énergétique a deux leviers : la production d'énergie et la réduction de la consommation. La commune étudie des solutions pour l'amélioration des bâtiments communaux, notamment pour trouver les bonnes solutions de chauffage des appartements, dont la géothermie peut être une solution à regarder de près.

 

   

 

La nécessité de produire de l'énergie renouvelable passe par l'énergie solaire : Florian Lougnon a présenté et expliqué de quoi il en était, tout en développant les méthodes de production offertes aux particuliers. Cette conférence a suscité de nombreuses questions dans le public et ouvert un débat constructif, montrant la prise de conscience des participants et leur intérêt sur l'évolution énergétique locale. Le maire a indiqué inscrire la commune, sur l'ensemble de son territoire, dans la zone d'accélération de la transition énergétique élaborée dans le cadre d'un programme national.

 

 

Il regrette les problèmes d'ingénierie à disposition des collectivités au niveau  départemental, saluant l'assistance d'organismes comme le syndicat Est Creuse. En fin de réunion, le maire a remis un certificat de noces de platine à Elise et Eugène Bichon, les félicitant pour 70 ans de vie commune.

 

 

 

Commémorations

 des 11 et 12 novembre

Crocq - Fernoël - Flayat

Giat - Herment - La Celle

Montel - Prondines - Saint-Avit - Tortebesse - Voingt - Villossanges

Statistiques

Etat Civil Pays de Giat

  M N D
2022
11
12
60
2021
5
10
59
2020 5 14
56
2019 3 10 49
2018 5 9 50
2017 8 11 51
2016 6 13 66
2015 11 14 44
2014 10
12 46
2013 11 9 62

Foire du 15 novembre à Giat

 

Repas des aînés Tortebesse 18-11

ANNONCES

FLAYAT

Le Café de l'Espace propose de participer au Noël Solidaire qu'il met en place jusqu'au 20 décembre. Un geste de générosité des plus simples : il suffit de préparer une boîte contenant : un vêtement ou accessoire chaud, un produit d'hygiène, une gourmandise, une surprise (livre, etc.), et un mot gentil pour passer de douces fêtes de fin d'année . Ensuite, il faut déposer le colis au café de l'Espace qui le remettra aux bénéficiaires des restos du cœur de Crocq.

 

GIAT

Les sapeurs-pompiers du centre de secours et leur amicale fêtent la sainte Barbe le samedi 9 décembre : hommage aux pompiers décédés au cimetière à 16 h,  prise d'armes et dépôt de gerbe à la stèle de la caserne à 17 h, suivis des remises de diplômes, grades et médailles, discours officiels et vin d'honneur. 

 

GIAT

Dans le cadre d'une série de rencontres territoriales avec la population de la circonscription, la députée Christine Pires-Beaune, et son suppléant, Michaël Baré, tiendront, pour le secteur de la communauté de communes Chavanon-Combrailles et Volcans,  une réunion publique à la salle des fêtes le samedi 2 décembre à 9 h 30. La parlementaire dressera un bilan de ces 18 premiers mois de mandature et échangera avec les participants sur les sujets qui leur tiennent à cœur. 

 

FERNOEL

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu à la mairie, le vendredi 1er décembre à 20 h 30. A l'ordre du jour : autorisation de vente par acte administratif, tarifs 2024 (loyers, camping, eau …), subventions 2024 aux associations, prime pouvoir d’achat des agents, mur soutènement mairie, point diagnostique eau, plantation arbres de Graine de Combrailles, compte-rendu des  commissions patrimoine et communication, organisation du repas des anciens.

 

CHAVANON SIOULET ET COMBRAILLES

Le Cias Chavanon Combrailles et Volcans en partenariat avec le Conseil Départemental vous propose dans le cadre du Bus des Montagnes le dimanche 17 décembre 2023 un trajet aller/retour pour le marché de Noël et les festivités de la ville de Clermont-Ferrand.
Nous vous rappelons que le Bus des Montagnes est un service proposé à tous les habitants de la Communauté de Communes Chavanon Combrailles et Volcans, sans condition.
Tarif : 3€ aller/retour.
Pour participer à cette opération, merci de vous inscrire avant le Jeudi 14 décembre à 16h00 auprès du CIAS Chavanon Combrailles et Volcans au 04-73-79-70-70. Un bus partira de Giat en passant par Condat,Pontaumur, La Goutelle, Bromont Lamothe, Pontgibaud ; l’autre partira de Messeix (les Gannes) en passant par Bourg-Lastic, Lastic, Herment et Briffons.

 

HERMENT

Philppe Chanséaume informe son aimable clientèle du VIVAL qu'il cesse son activité d'épicier  pour prendre une retraite bien méritée mais qu'en raison de retards administratifs, la reprise de son commerce ne sera effective ne peut être envisagée qu'à partir de la mi-décembre. En attendant l'installation de Micheline Poitout venue de Provence ouvre les portes du magasin, celui restera fermé  quelques semaines. 

 

Philippe Chanséaume remercie tous ses amis et clients qui lui ont fait confiance durant toute sa carrière à Herment et leur demande un peu de patience pour retrouver l'épicerie qu'ils aiment et ils leur demande de poursuivre cette fidélité auprès de son successeur afin de garder un commerce de proximité indispensable pour la commune et le territoire qui ne vivra qu'avec la volonté des clients. 

 

SAINT-ORADOUX PRES CROCQ

A la suite de la démission du  maire, et celle précédente d'un adjoint et le décès d'une élue municipale, une élection municipale complémentaire est organisée le dimanche 26 novembre pour élire trois conseillers municipaux. Les dossiers de candidatures doivent être déposés en sous-préfecture d'Aubusson les mercredi 8 ou jeudi 9 novembre de 9 h à 12 h, et de 14 h à 17 h, et le lundi 27 novembre en cas de second tour. Les inscriptions sur les listes électorales seront closes le vendredi 20 octobre. 

 

OCTOBRE

GIAT

29 octobre / Agriculture

 

Installée en avril 2022, Coralie Cordelier élève des escargots à Laudeux entre Giat et Basville, à la frontière du Puy-de-Dôme et de la Creuse. Sa première année de production a été marquée par la canicule estivale et l'orage de grêle du début août qui a été réduite de moitié par la perte des gastéropodes ou la baisse de leur grosseur. Ainsi la saison de démarrage n'a pas répondu aux prévisions. Au cours de l'automne et l'hiver dernier, Coralie a néanmoins pu se faire connaître sur les marchés de Giat, Riom, au marché de Noël de Crocq notamment : elle épuisait à chaque fois son stock et a du refuser des commandes faute de marchandises. Elle vend les escargots en coquille prêts à cuire, et propose aussi des spécialités comme des nems par exemple.

 

 

En marge du dernier sommet de l'élevage, elle a participé au concours des "Fermiers d'or" d'Auvergne-Rhône-Alpes dont les jurys de dégustation déterminent les meilleurs produits gastronomiques de la région, du fromage au vin, en passant par les charcuteries et autres gourmandises de terroir. Cette année, le concours a été élargi aux escargots  et l'hélicicultrice giatoise s'est inscrite. Elle  a bien fait puisqu'elle a été désignée lauréate régionale dans la catégorie "escargots en coquille", une reconnaissance de la qualité de son travail et cette saison s'annonce belle puisqu'elle a augmenté la production pour satisfaire tout le monde : 140 000 bêtes à cornes sont destinés à arriver sur les tables des clients durant cette période.

Contact. Les escargots de Coco, Coralie Cordelier, Laudeux, 63620 Giat - 06.19.73.68.02.

 

SAINT-GEORGES NIGREMONT

27 octobre / Municipalité

 

Une manifestation officielle et conviviale s'est déroulée à la fin octobre pour mettre à l'honneur deux employés communaux. Pour l'occasion, le maire René Roulland et son conseil municipal ont reçu Gilles Pellegrin, sous-préfet d'Aubusson, venu remettre les médailles d'honneur régionales, départementales et communales aux deux récipiendaires qui ont exercé leurs fonctions au service des habitants pendant 38 ans : Christine Reige et Jacques Malardier. La première est secrétaire de mairie, toujours en fonction ; le second a été agent technique à la retraite depuis le 28 février dernier. En préambule, le sous-préfet s'est dit ravi de venir à Saint-Georges pour la première fois et aussi admiratif de travail des élus ruraux et des agents dans un contexte complexe " des métiers comme secrétaire de mairie, ouverts sur l'extérieur, qui prend du temps, aux missions larges, et pas très bien payés,  les héros de ce soir". René Roulland a retracé les carrières : Christine Reige, originaire de la commune, émigrée à Pontcharraud depuis son mariage en 1984, où elle débutera sa carrière en 1985, complétant son temps partiel à Saint-Maurice,  Basville et enfin Saint-Georges. Laissant Basville en 1994, elle gère le secrétariat du SIVOM  des trois autres communes qui ont mis en commun une partie de leurs services techniques.

 

 

Parallèlement, elle est aussi secrétaire du groupement syndical forestier et du comité des fêtes de Saint-Georges.Jusqu'à ce jour, elle a été l'employée de onze maires ! Vantant "sa conscience professionnelle, sa discrétion, René Roulland a salué une secrétaire exemplaire qui mérite amplement sa médaille du travail"  échelon vermeil. Jacques Malardier n'a pas eu une enfance et une jeunesse très heureuses, commençant à travailler à l'âge de 14 ans, balloté par des emplois précaires entre agriculture et bucheronnage. Il entre dans la fonction publique territoriale par la petite porte en 1985, occupant les postes d'emploi aidé successifs : TUC, CES, CEC... jusqu'en 2007 où il est embauché comme contractuel pendant 5 ans, à mi-temps. Il a enfin un CDI en 2012. Là aussi, René Roulland ne tari pas d'éloges pour "un employé modèle qui cache derrière un caractère bougon un homme serviable et fin connaisseur de la commune, de la nature qui mérite une médaille d'honneur échelon argent pour clore sa carrière".

 

CONDAT EN COMBRAILLE

27 octobre / Drive fermier

 

Le Drive Fermier des Combrailles est sur les rails : le 27 octobre dans les anciens locaux de Toupargel les premières livraisons étaient servies. Pour cette première série de commandes, plus d'une cinquantaine de clients avaient réservés les produits mis en ligne sur le site https://www.local.direct/le-drive-fermier-des-combrailles depuis son lancement à la mi-octobre. Les producteurs fournisseurs étaient présents pour distribuer les colis, paniers, cagettes, cartons remplis de leurs bons produits issus du champ pour les légumes,  des élevages pour les viandes, volailles et escargots, des fromageries fermières pour les produits laitiers, du fournil traditionnel pour du pain cuit au bois... Pour le lancement de cette initiative, les responsables avaient organisés une porte ouverte pour se présenter autour d'une dégustation conviviale à laquelle étaient invités les représentants des collectivités.

 

   

 

Les salariés de la communauté de communes en charge des dossiers économiques étaient de la partie pour leur participation en appui technique du montage du projet , auquel les services de développement commercial et agricole du SMADC ont aussi apportés leur pierre : les initiateurs soulignent le travail remarquable accomplis par ces derniers, facilitant la mise en œuvre  par leurs compétences que n'ont pas forcément les producteurs.

 

   

 

La vente directe est une forme de commerce qui ne s'improvise pas et qui demande un soutien technique spécifique. La prochaine livraison est programmée le 10 novembre et le calendrier prévoit deux distributions chaque mois.

 

HERMENT

27 octobre / Chambre d'agriculture

 

La Chambre d'agriculture et sa délégation territoriale des Combrailles ont organisées une réunion d'information sur l'intérêt du photovoltaïque pour les exploitants agricoles : entre Virlet le 20 octobre et Charbonnières-les-Vieilles le 30 octobre, la réunion d' Herment a rassemblé une cinquantaine de personnes le 27. Dans l'assemblée, beaucoup d'éleveurs du secteur, de toutes générations, démontrant un besoin d'informations pour réfléchir à d'éventuels projets à vocation économiques.  Ces réunions ne concernaient que l'installation photovoltaïque sur des bâtiments, les autres  types de centrales liés à l'agri-photovoltaïque étant encore au stade de prototypes ou d'expérimentations, sans cadres réglementaires adoptés à ce jour. Après une présentation du fonctionnement d'une centrale photovoltaïque, l'animatrice de la réunion  a exposé les diverses solutions d'installation en argumentant les avantages et défauts de chacune d'elles.

 

 

Comme tout projet, il est important d'analyser les raisons de le mettre en place : améliorer un revenu, réduire la dépense énergétique , financer un nouveau bâtiment, ou amortir le remplacement d'une toiture... L'étude des réalisations à ce jour permet de dégager un niveau de nécessité agricole pour de tels projets : soit préférentiellement  500 m² de couverture pour une production de 100 kWc. Une étude de cas a été présentée : un investissement de 120.000 € pour 650 m² de toiture, avec contrat d'achat de la totalité de l'électricité produite à 0,13 €/kWh sur 20 ans. En incluant aux charges de fonctionnements classiques (entretien, emprunts) les charges nouvelles (fiscalité spécifique, coût de réseaux, assurances), l'étude aboutit à un gain final de plus de 70.000 €, ce qui s'avère intéressant. Cette présentation a été suivi d'interventions d'agriculteurs déjà producteurs d'électricité et les débats ont permis aux participants de mieux approcher le sujet dont l'intérêt est soumis à des contraintes techniques et administratives qu'il faut bien cerner en amont, avec l'appui des services consulaires, des assureurs, des banques et des sociétés d'énergie.

 

GIAT

27 octobre / Les chérubins de la Gare

 

La micro-crèche des Chérubins de la gare est encore en phase de démarrage et sera en pleine activité dans quelques mois. Depuis deux mois, les premiers enfants sont accueillis par un personnel qualifié et plusieurs actions sont menées en parallèle pour insérer l'établissement dans la vie locale et assurer son bon fonctionnement avec la garantie des institutions. Vendredi dernier, une visite était programmée avec des représentants des services départementaux de  la PMI (protection maternelle infantile) et de la CAF (caisse d'allocations familiales). Seule une puéricultrice de la première était présente, la seconde était excusée. Ainsi Audrey Matthieux a reçu Catherine Simonetti, en présence de Didier Sénégas-Rouvière, vice-président de la Communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans et maire de la commune, pour faire le tour de la structure où elle a pu se rendre compte du bel aménagement et de la qualité des équipements, tandis que de bonnes odeurs de cuisine chatouillaient les narines car le repas était en train d'être préparé.

 

 

La micro-crèche réalise les repas des enfants, ce qui est inclus dans la prestation, facilitant ainsi la vie des parents tout en n'augmentant pas leurs coûts de garderie restant à leur charge. D'autres organismes seront invités à visiter le lieu, la micro-crèche proposera aussi des animations aux enfants dans le cadre d'opérations organisées sur le territoire ou en lien avec des associations agréées.

 

CONDAT EN COMBRAILLE

17 octobre / Bio63 

 

Avant les vacances scolaires, la ferme de Guillaume Legoy, à la Baraque, a de nouveau été le support d’une journée de sensibilisation auprès d’élèves de l’enseignement agricole aux pratiques agricoles utilisées en élevage biologique. Une première opération du genre avait été organisée en 2021. Organisée par Bio 63, l’association de développement de l’agriculture biologique dans le Puy-de-Dôme, cette action a réuni 35 élèves de BTS et bac pro de la Maison Familiale Rurale de Gelles et du lycée agricole de Marmilhat. La journée a débuté par un quizz sur la réglementation et les principaux chiffres clés de la bio animé par Marie Redon, animatrice en charge de l’élevage à Bio 63.

 

   

 

Guillaume Legoy a ensuite guidée la visite de son élevage aux élèves. L'exploitation est centrée sur la production de veaux sous la mère, commercialisés à la fois en filière longue (groupement, cheville spécialisée) mais aussi en vente directe localement (particuliers, bouchers…). Le reste de la journée était consacré à des ateliers techniques animés directement par des professionnels, éleveurs membres du GIEE FLÉOLE* animé par Bio 63. Ce format visait à maximiser les interactions avec les élèves afin de favoriser les apprentissages autour de trois thèmes : la fertilité du sol, la prairie et l’herbe comme base de l’alimentation des animaux, et le métier d’éleveur bio.

 

 

Si une bonne moitié des élèves présents envisagent de devenir agriculteurs, peu d’entre eux imaginent encore le faire en s’installant en agriculture biologique. Ceux-ci se sont malgré tout montrés curieux et ont largement échangé avec les agriculteurs présents notamment sur la réflexion de mettre en place certaines pratiques en agriculture conventionnelle. L'objectif des organisateurs était atteint pour cette journée qui visait à semer quelques graines de « futurs bios ».
*Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE) FLÉOLE : Favoriser L'autonomie des Élevages bovins des Combrailles tout en Optimisant L'efficacité Économique

 

GIAT

14 octobre / Micro-crèche

 

Ouverte depuis deux mois, la micro-crèche "les chérubins de la gare" accueille ses premiers usagers dans un lieu neuf et confortable, où deux salariés s'évertuent à bien s'occuper des enfants confiés. Dans sa configuration, la micro-crèche offre une service de garderie incluant la fourniture des repas, ce qui enlève une contrainte aux parents, mais qui exige une qualité irréprochable. C'est pourquoi les personnels doivent maîtriser des compétences supplémentaires et cela nécessite une formation parfaite. Plusieurs salariés d'autres sites du réseau gestionnaire du site giatois, venus d'Orcines ou Ceyrat, se sont joints à leurs collègues de Haute-Combraille pour écouter Frédéric Dussart, enseignant au lycée hôtelier de Chamalières et intervenant dans la formation, leur apporter les informations, les notions, les apprentissages sur l'alimentation des enfants.

 

 

Pour la première journée, il n'a point été question de recettes, mais de bases essentielles sur l'hygiène alimentaire, pour garantir la sécurité sanitaire des repas. Des notions de réglementations afin de mieux comprendre les manières de faire pour mieux les appliquer, le point sur les connaissances de chacun ont été abordés dans un esprit d'apprentissage interactif, avec des échanges constructifs qui seront mis à profit une seconde journée consacrée à la réalisation de repas sains et bons. Audrey Mathieux, gestionnaire du réseau, rappelle que les micro-crèches ont vocation d'être intégrées au territoire, et que les repas préparés seront autant que faire ce peu à base de produits locaux. D'autres rendez-vous en lien avec la petite enfance sont programmés autour et avec la micro-crèche dans les prochaines semaines.

 

FERNOEL

13 octobre / Conseil municipal

 

Le conseil municipal a fait sa réunion d'automne à la mi octobre pour faire le point sur les dossiers en cours ou à projeter. 
- Personnels. L'adhésion au Pôle santé au travail du Centre de gestion  et à ses missions est validée à compter du 1er janvier 2024. Le conseil accepte de donner mandat au même centre de gestion pour l’engagement d’une négociation pour accord collectif protection sociale complémentaire et garantie prévoyance. 
- Eau potable. Un devis pour sécuriser l’accès au sommet du château d’eau a été demandé par la SAUR, dans le but de permettre facilement des interventions comme par exemple le changement de sonde dans le réservoir. A ce jour, les deux captages fournissent un peu moins de 80 m3 par jour, sans inquiétude pour l’instant mais il faudra être vigilant durant l’automne.
- Projets 2024. La communauté de communes a demandé confirmation des projets inscrits pour des aides de l’état (DETR)  dans  le cadre du CRTE (Contrat de relance et de transition écologique) signé avec la sous-préfecture. Le projet de voirie communale sera reconduit, dans l’espoir que cet unique projet sera accepté en 2024. La demande de FIC,déjà validée en 2023, sera encore valable. Le diagnostic du réseau d’eau sera réalisé avec les mêmes financements, à hauteur de 80%, du département (SATEA) et de l’Agence de l’eau Adour-Garonne.  Une réunion de travail sur la transition énergétique se déroulera au printemps afin d’étudier l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment de la mairie, avec le partenariat de l'ADHUME (Association pour un développement urbain harmonieux par la maîtrise de l’énergie), qui est l'Agence locale des énergies et du climat, pour définir les priorités, solliciter les divers devis et monter les dossiers de subventions.
Scolarité. Le Conseil décide d’aider le projet de classe de neige de Crocq à hauteur de 90 € par enfant de Fernoël concerné, soit un total de 180 €.
- Informations.  Le projet de plantation d'arbres fruitiers étant impossible suite à la livraison trop tardive des plants, un rendez-vous sera proposé aux jeunes de la commune le 4 novembre pour une balade vers la Croix des adieux, la voie romaine et le four à pain de Chez Poulet. Le SMADC recense les chemins de randonnée VTT ayant un intérêt patrimonial (chemins creux, …) Sur la commune, certains ont été relevés. La Commission tourisme pourra également apporter sa contribution.

 

SAINT-AVIT

12 octobre / Commune

 

Avec l'approche de la Toussaint, les cimetières font l'objet de toutes les attentions des familles ayant des tombes pour les entretenir avant de les fleurir dans quelques jours et se recueillir pour rendre hommage à leurs morts. En parallèle, les services communaux s'évertuent à garder le lieu en bon état et les municipalités veillent à garantir un bon service ultime aux défunts . Le conseil municipal a travaillé sur le cimetière depuis plusieurs années en reprenant les tombes abandonnées pour les céder à des familles demandeuses par le biais de vente de concessions.

 

 

Cette année, la municipalité a procédé à des aménagements pour répondre aux nouveaux besoins de la population en créant un columbarium où un monument de plusieurs cases a été installé, en reprenant deux concessions à son compte pour implanter un dépositoire d'un côté et un ossuaire de l'autre, des équipements qui manquaient et pourtant bien nécessaire.

 

         

 

Avec ces investissements, la commune dispose désormais d'un cimetière complet pour assurer le repos des défunts et la tranquillité des familles.

 

GIAT - CCV

10 octobre / Giat Box

 

Dans quelques mois, dans la première partie de l'année prochaine, l'ancien magasin de meubles de l'avenue du stade va rouvrir ses portes pour accueillir une nouvelle clientèle, des usagers de ce nouvel espace communautaire qui renforce l'attractivité territoriale. La collectivité a acheté le bâtiment pour le transformer en tiers-lieu, en espace de travail partagé (coworking si on use d'un anglicisme)  qui a été baptisé "Giat box". Actuellement, le chantier avance bien, et le gros œuvre est en voie de finition. L'espace a été repensé avec l'architecte  Pascal Estier, avec un grand espace ouvert, des bureaux individuels, une salle de réunion.

 

 

Le lieu sera équipé d'appareils informatiques et numériques connectés pour du télé-travail, organiser des visio-conférences,  des ateliers, des  sessions collectives, des rencontres associatives. Un coin détente est aménagé pour compléter le dispositif. Giat box se veut un lieu de partage, d’un espace de travail flexible et d’un facilitateur de réseau qui s'adresse aux entrepreneurs indépendant, porteurs de projets, télétravailleurs, associations,  etc... pouvant se côtoyer dans ces locaux dédiés pour être au calme, permettre des rencontres, des échanges, mutualiser des espaces et du matériel. Un des objectif est de rompre l’isolement des télétravailleurs,  réduire les coûts de fonctionnement en partageant du matériel de qualité, créer un réseau de partenaires, échanger des compétences, être  un incubateur de projets. L'espace sera géré par une association "l'escale des merlettes" composé de professionnels et d'élus pour des facilités d'usage, organiser la promotion et l'utilisation au plus près du terrain. Plus d'infos sur le site de la communauté de communes : http://www.ccvcommunaute.fr/tiers-lieux-et-coworking/

 

CONDAT EN COMBRAILLE

9 octobre / Drive fermier des Combrailles

 

En gestation depuis plusieurs semaine,  la nouvelle association « Le Drive Fermier des Combrailles » a vu le jour en ce début d'automne. Ses membres se sont réunis le 9 octobre pour finaliser ce projet de vente directe de produits alimentaires du territoire.  Ainsi, ils sont près d’une vingtaine de producteurs à entamer cette démarche collective qui  a pour but de soutenir et promouvoir une agriculture locale de qualité. Elle se développe par des circuits courts d’approvisionnement en produits alimentaires et produits agricoles fermiers.  

 

 

Les objectifs de l'association veulent mettre en lien les producteurs avec les consommateurs autour de 4 principes : affirmer le rôle d’une agriculture locale et de qualité, encourager les initiatives autour d’une alimentation rémunératrice pour les producteurs, promouvoir un modèle agricole du « manger bon et bien »  et favoriser l’échange entre les acteurs de la filière. Pour ce faire, il a fallu organiser la commercialisation : chaque consommateur désireux de consommer les produits des agriculteurs engagés peut commander en ligne via le site Local.Direct.  Ensuite, la livraison se fait sur un seul point de distribution situé dans la zone artisanale de Condat, sur l'ancien site de Toupargel, un vendredi sur deux de 17 h 30 à 19 h.  La première distribution aura lieu le vendredi 27 octobre. Ce jour-là, les producteurs seront là pour présenter leur initiative aux habitants du secteur et lancer officiellement la démarche en présence des élus et responsables du territoire.  Pour commander, visiter le site https://www.local.direct/le-drive-fermier-des-combrailles.

 

SECTEUR DE CROCQ

7 octobre / FNACA

 

Le comités locaux du département  affiliés à la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie-Tunisie-Maroc étaient rassemblés à la salle polyvalente de Saint-Georges-Nigremont pour leur réunion annuelle, reçus par le comité de Crocq et la commune. Le président départemental  Henri Tixier a ouvert l'assemblée en remerciant les 135 participants de leur présence, soulignant l'intérêt porté à ce rassemblement malgré une baisse inévitable des effectifs (liée à l'évolution naturelle de la démographie combinée à la raison d'être de l'association). En Creuse, il reste moins de 1 500 adhérents à la FNACA. 

 

 

Après lecture des différents rapports d'activités et du bilan financier et leur approbation, l'assemblée a validé la nouvelle représentation des comités locaux à l'échelon départemental, soit au minimum deux délégués pour les comités de moins de 50 adhérents, jusqu'à 6 délégués pour les plus de 100 adhérents.  Une fois la partie statutaire close, la suite de la réunion s'est partagée entre les interventions des personnalités .

 

 

Pierre Pauly  a rappelé le rôle du porte-drapeau et l'importance de cette fonction et le directeur de l'Office National des Combattants et Victimes de Guerre Amaury de la Rupelle a clos la séance. A l'issue de l'assemblée, un dépôt de gerbes à la stèle du 19 mars a été effectué, entourée de l'ensemble des drapeaux des  comités creusois.  

 

LA CELLE D'AUVERGNE

7 octobre / Saint Pardoux

 

Le culte de saint Pardoux est assez localisé en Limousin, l'illustre personnage originaire de Sardent est à l'origine de guérisons miraculeuses a dirigé une abbaye qui est à la base de la création de la ville de Guéret. Ce dimanche les ostentions limousines se clôturaient dans cette ville où les reliques du saint ont été honorées. Saint Pardoux est aussi le saint patron de la Celle et samedi, une messe lui était dédiée. C'est aussi jour de la célébration de la messe annuelle de la commune dans la petite romane, cependant assez grande pour accueillir des paroissiens du secteur et la chorale "à travers chants" de Prondines, fidèle à ce rendez-vous festif pour accompagner l'office avec le père Cazanova.

 

   

 

   

 

   

 

A l'issue de la cérémonie, une partie laïque permettait un moment de partage convivial à la mairie, histoire de retrouvailles autour d'un verre dégusté sous le beau temps de la période.

 

SAINT-AGNANT PRES CROCQ

7 octobre / Vendanges

 

Depuis 2019, Jan van den Broek attend l'automne avec impatience pour une journée spéciale : la vendange de sa petite parcelle de vignes qu'il a plantée à côté de sa maison. Creusois d'adoption, Jan a posé ses valises à Gourd pour profiter d'une vie campagnarde qu'il apprécie par dessus tout. Peintre à ses heures, un peu musicien, il est donc aussi vigneron.

 

 

Un défi qu'il relève dans un terroir pas du tout adapté mais qui pourrait le devenir avec l'évolution du climat. Alors, vendanger à Saint-Agnant est une gageure qui donne malgré tout un résultat. Samedi dernier, il avait convoqué voisins et amis pour récolter le raisin : une assemblée pour travailler certes, mais pour partager un temps de complicité rendue agréable sous le soleil ardent de ces derniers jours. Parmi les participants, des habitués mais aussi des nouveaux venus qui ont aimé cette journée, maniant le sécateur avec plaisir, portant les seaux de raisins sans forcer, observant le pressoir faire son œuvre et regarder le jus pourpre couler avant de rejoindre les cuves. Les coteaux de la chapelle saint Michel ne sont pas d'une production exhaustive : l'année dernière était vierge de vin, Jan espère mettre 80 litres de vin en bouteilles cette année qui est bonne. Quant à la qualité du vin, absolument naturelle et fruitée, son goût reste encore un peu éloigné des standards des vins même ordinaires, mais qu'importe celui-ci, puisque l'ivresse de la bonne compagnie est la plus forte. 

 

MONTEL DE GELAT

5 octobre / Semaine bleue

 

La semaine bleue qui met en avant les seniors s'est déclinée en visite guidée du patrimoine jeudi dernier dans une action proposée par le CIAS de Chavanon Combrailles et Volcans. Commentée par Renée Couppat, guide de pays, la visite du bourg a été suivie par plus de 25 personnes qui se sont d'abord intéressées à l'église. La guide a décrit les éléments architecturaux des différentes époques pendant lesquelles le bâtiment a été construit puis aménagé dans une évolution liée à l'histoire et au temps. Par exemple, le clocher actuel est un ajout du 19ème siècle qui abrite une entrée magnifique par son portail de pierre qu'on ne voit plus de l'extérieur. Des vitraux singuliers et la remarquable mise au tombeau ont été des éléments soulignés dans la visite de l'intérieur.

 

   

 

En faisant le tour, à la place de l'ancien cimetière déplacé au milieu du 20ème siècle, Renée Couppat a rappelé l'importance du commerce du poisson à l'époque médiévale qui fit la richesse de la cité grâce aux étangs, dont deux, asséchés depuis, à proximité de l'église.

 

   

 

 Le trafic de sel a aussi fait partie de la vie locale au temps de la gabelle. La pierre du crieur installée devant l'épicerie a rappelé un temps où les réseaux sociaux n'étaient que portés par la voix.

 

   

 

La façade de l'ancienne poste signe l'époque art-déco et la halle où se situe la mairie rappelle l'importance des foires dans la cité depuis le moyen-âge jusqu'au 20ème siècle. Un moment de convivialité avec la directrice de la communauté de commune et l'adjointe à la responsable du CIAS, rejoints par le maire, concluaient cette belle après-midi ensoleillée et culturelle proposée gratuitement aux moins jeunes.

 

FLAYAT

4 octobre / Santé et social

 

Cette première semaine d'octobre, le Facility bus a pris la route pour aller au-devant des habitants du département dans le cadre d'une expérimentation portée par trois partenaires : la communauté 360 (organisme de coopération dans le secteur du handicap), le PTSM (projet territorial de santé mentale) et Agoralib (association dans le secteur de la santé  qui met en relation les professionnels libéraux). L'objectif de cette action est de sensibiliser la population à la santé en général, à la santé mentale, au handicap, à la situation d’aidants mais aussi pour informer sur les ressources du territoire pour aider les citoyens concernés. Mercredi après-midi, les intervenants du Facility bus étaient stationnés devant le café de l'Espace à Flayat. Olivia Velut, responsable C360 explique : " facility n'est pas un anglicisme, il veut traduire la collaboration d'acteurs de trois secteurs d'activités liés à la santé qui ne se connaissent pas pour une approche à travailler ensemble , aller vers la population, les associations, les collectivités  pour informer, sensibiliser sur ces sujets."

 

 

Elle ajoute "le y final de facility renvoie au y de psy, ou à la forme de la lettre grecque phy comme physique". Alain Priot, vice président du conseil départemental citoyenneté et autonomie précise que "cette action va vers un maillage départementale entre acteurs d'un secteur en évolution, pour mettre en musique des idées issues de l'intelligence collective". Candice La Touze, animatrice de santé publique,  Victor Lançon, animateur du bus pour coordonner l'organisation de l'opération, et Cécile Jeannot, éducatrice jeunes enfants en libéral sont les autres éléments de ce quintet porteur de la bonne parle de la santé en Creuse. Le Facilty bus reviendra à Flayat après une première tournée à travers le département.
Pratique : pour joindre les intervenants, Communauté 360 : 0800.360.360, ou Cécile Jeannot : 06.47.28.70.83 et le site grainedesens.com ou contactptsm@ch-esquirol-limoges.fr.

 

CROCQ

3 octobre / France Services

 

Les anciens locaux du crédit Agricole abritent désormais un pôle administratif regroupant  l'espace France Services et l'agence postale communale pour offrir aux habitants et  usagers un lieu de service public à vocation généraliste. La commune a acquis le bâtiment et réaménagé les anciens bureaux de la banque en lieu d'accueil organisé pour des services à la population. L'agence postale est en première place pour des actes quotidiens de courrier, colis, et des opérations financières de dépannage. L'espace France Services bénéficie d'un guichet où l'agent répond aux questions et attentes des usagers. Deux petits bureaux équipés de moyens informatiques  permettent d'assurer des rendez-vous en présenciel ou  visio-conférence avec les institutions et administrations partenaires, avec possibilité d'accompagnement de l'agent.

 

 

Un autre espace isolé aussi est en libre-service pour permettre à l'usager de réaliser ses démarches personnelles. Le service proposé est gratuit, les deux agents, Lucie Lemaire et Delphine Duchesne, sont présentes pour répondre aux demandes, accompagner si nécessaire, mettre en relation avec les bons interlocuteurs, aider dans la réalisation des démarches (impôts, retraite, documents administratifs , emploi, social et santé, famille, justice...).  Une opération portes ouvertes durant une dizaine de jours a été proposée au public ce qui a permis à plusieurs personnes de découvrir l'espace, bien mis en valeur par une enseigne conséquente en façade.

 

 

Le 3 octobre, un temps était consacré à la visite pour des personnels et élus des communes du secteur : France Services, comme l'agence postale, est à vocation territoriale et ne concerne pas que la commune qui bénéficie d'une participation de l'Etat et de la Poste pour assurer le fonctionnement de ces services publics de proximité dont l'usage à vocation à se développer. 
Ouvert lundi : 14 h - 17 h, mardi et vendredi : 9 h - 12 h et 14 h - 17 h, mercredi, jeudi et samedi : 9 h 12 h. Contact et prose de renez-vous : 05.55.67.92.74 ou crocqfranceservices@gmail.com.  

 

GIAT

1 octobre / Climat

 

L'évolution du climat et ce drôle d'automne qui commence sous une chaleur inédite trouble la nature autant que les hommes qui ne savent plus de quoi il retourne. "Y'a plus de saison" semble devenir une réalité pour l'époque. Des phénomènes curieux se font jour en plus de ceux qui apparaissent plus ou moins souvent selon les aléas météorologiques. L'exemple en est donné sur un marronnier qui est visiblement contrarié.

 

 

Alors qu'il est en train de modifier sa ramure avec la perte des feuilles qui débute, voilà qu'est apparu sur une branche l'éclatement d'un bourgeon avec feuilles et inflorescence, comme ce qui est normal sur l'intégralité de l'arbre au printemps. Cela fait bizarre cette bouture en début de cycle et on ne sait quoi en dire. 

Service gratuit, facile et accessible Ă  tous

Lancez-vous