ETAT-CIVIL

MARIAGES

2017 : 8

+13 %


7 octobre

Elise Matchoro

Pierre Souchal

Condat en Combraille

 

NAISSANCES

2017 : 11

-15 %

 

5 décembre

Apolline  Fraisse

Giat

 

12 novembre

Nolan Cherroret-Raynoird

Ahun - Condat en Combraille

 

19 octobre 

Naël Perrichon

Herment

 

16 octobre

Massa Mongoin

Fernoël

 

 

 DECES

2018 : 1

 

8 janvier

Gérard Servolle

Flayat

 

7 janvier

Louis Devedeux

Prondines

 

2017 : 51

-23 %


28 décembre

Marcelle Chavepeyre

née Thomas

La Celle d'Auvergne

 

20 décembre

Thérèse Toton

née Habrial

Fernoël

 

16 décembre

Lucienne Allègre

née Meyzonnier

Condat en Combraille

 

6 décembre

Anne-Marie Frédéric

née Perol

Voingt

 

2 décembre

Eliane Plaisant

née Burgert

Puy-Saint-Gulmier

 

29 novembre

Aimé Roussange

Fernoël

 

24 novembre

Suzanne Desseauve

née Boyer-Masson

Saint-Avit

 

20 novembre

Jean-Claude Toureau

Prondines

 

11 novembre

Lucienne Valton

née Porte

Clermont-Fd - Giat

 

31 octobre

Denise Contensou

née Jouanin

Herment

 

28 octobre

Casimir Avril

Giat

 

26 octobre

Alain Dufrançais

Poleymieux - Verneugheol

 

25 octobre

Roger Laumy

Flayat

 

23 octobre

Suzanne Lepeytre

née Gillet

Saint-Germain près Herment

 

18 octobre

Jean-Claude Peyraud

Saint-Avit

 

18 octobre

Hélène Veyssière

née Mailhot

Giat

 

17 octobre

Pierre Laporte

Verneugheol

JANVIER

GIAT

5 janvier / Municipalité

 

La présentation des voeux de la municipalité par le maire Didier Sénégas-Rouvière a été un rendez-vous réussi avec un public local important présent le 5 janvier. Une bonne partie de la population s'intéresse à la vie communale et l'allocution du premier magistrat, appuyée par une rétrospective en images appréciée, s'est voulue positive malgré des difficultés annoncées.

 

 

L'amélioration de la voirie est significative et l'entrée du bourg rénovée et embellie par la route de Saint-Avit signe un investissement conséquent. Les mouvements immobiliers ont été en forte progression en 2017, avec des projets économiques intéressants que le nouveau plan local d'urbanisme qui va entré en vigueur a pris en compte. Des décisions départementales lourdes de conséquences vont poser des difficultés à la commune, mais aussi à sa population : les rigueurs budgétaires ne favorisent pas le maintien des services en milieu rural. Néanmoins, la commune a des projets qui vont voir le jour : aménagements dans le bourg, mises aux normes des établissements, restructuration de l'offre touristique, mise en valeur du patrimoine, développement durable sont au programme.

 

 

Le maire a insisté auprès de ses citoyens pour leur rappeler que la vie commerciale communale, que les services locaux demander à être citoyen responsable pour faire travailler local, le maintien du tissu économique dépend d'abord de son utilisation par la population. De même, l'engagement dans la vie associative ou dans le bénévolat peut être un symbole de l'attachement à l'animation et à la vie communale : les pompiers recrutent de nouveaux volontaires pour faire face aux besoins de sécurité, le comité des fêtes a besoin de personnes supplémentaires pour organiser la prochaine fête. En conclusion, une vidéo retraçant l'activité giatoise a appuyé les propos du maire sur la vision positive qu'il faut avoir de la commune et du territoire.

 

 

Le président de la Communauté de communes Cédric Rougheol, et la conseillère départementale, Audrey Manuby ont apporté leur soutien à la commune, apportant quelques précisions concernant leurs collectivités par rapport à leur implication sur les dossiers giatois.

Armistice 1918

Inauguration rénovation église de Sauvagnat

 

16 décembre

 

Repas communal

Verneugheol

Statistiques

Etat Civil Pays de Giat

 MND
201781151
20166
13
66
2015111444
201410
1246
201311962

Outil gratuit et accessible à tous

Créer un site gratuit

 

ANNONCES


PAYS DE GIAT

17 janvier / Mobilisation


L'ensemble de la population du secteur (Giat-Herment et alentours) est invitée à une manifestation de soutien aux revendications des parents d'élèves concernés par une éventuelle fermeture du collège Pierre-Louis-Trapet le mercredi 17 janvier à 19 h 30 devant la salle des fêtes où une réunion sur le sujet aura lieu en présence des autorités, des élus et des parents.

 

GIAT

5 janvier / Vidéo


Une vidéo réalisé par Jean-Philippe Thomas retrace la vie giatoise...

https://vimeo.com/245138179?outro=1

 

CONDAT EN COMBRAILLE

7 janvier / Voeux du maire

 

La cérémonie des voeux de la municipalité aura lieu le dimanche 7 janvier à 11 heures à la salle des fêtes. La population est invitée à participer à cette manifestation conviviale pendant laquelle seront évoqués les projets communaux et sera établi le bilan de l'action municipale en 2017.

 

 

VOEUX DU MAIRE

Les cérémonies de voeux des municipalités sont annoncées

comme suit:

 

Dimanche 14 janvier à 11 h

SAINT-AVIT

PRONDINES

MONTEL DE GELAT

 

Samedi 20 janvier à 18 h

CROCQ

Auteur : Rémi PRUNY 

 

Bordereau d’article                                                                             Date d’édition : 26 décembre 2017           

 

Commune :                                                                                                 Date de la manifestation :

PRONDINES 

 

14/01/18

Titre :

Voeux du maire

 

Les habitants sont conviés à la cérémonie des vœux du Maire le dimanche 14 janvier à 11 heures salle de la mairie.

 

DECEMBRE

CC CHAVANON COMBRAILLES ET VOLCAN

Conseil communautaire / 26 décembre

 

Le conseil communautaire réuni à Fernoël a approuvé les décisions suivantes :

  • Opération  « Orchestre à l’école ». : le conseil retient l'Ecole de musique de Pontgibaud-Sioule et Volcans comme prestataire pour un montant de 63.553 €.  
  • MSP Pontgibaud : le conseil décide l'acquisition d'une d’une table de radiologie  pour la maison de santé pluridisciplinaire (MSP) auprès de la société Stéphanix pour un coût de près de137.000 €.
  • Halle de sports à  Pontaumur : l'entreprise Sycheyre est retenu pour la réhabilitation de la toiture d'un montant de 79 822 €;
  • Maison Gramain à Bourg-Lastic :la Sarl Fargeix est retenue pour la réhabilitation du bâtiment pour un coût de 30.065,50 €.
  • Pôle santé de Pontaumur : il sera raccordé au réseau de chaleur communautaire, dont la gestion est déléguée à la société IDEX et pour laquelle la convention de délégation est modifiée (révision des index),  pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire et intégré au contrat du délégataire.
  • Contrat territorial Chavanon : la réduction des dégradations morphologiques d’origine agricole  doit être faite par la mise en défens de berges et l’aménagement d’abreuvoirs. Il est prévu de continuer cette opération débutée en 2016. La Communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans lance une opération de mise en défens des berges et l’installation d’abreuvoirs en « descente aménagée » pour limiter la descente des animaux dans le cours d'eau afin d'éviter le piétin ement du lit et des berges. Les montants demandés vont permettre d’installer en virons 8 abreuvoirs en descente aménagée ou passages à gué et de clôturer plus  de 1000 mètres de berges sur les cours d’eau les plus impactés. Une priorisation des secteurs sera effectuée en fonction des projets des différents agriculteurs du territoire. Le coût de l'opération s'élève à 14 250 €, avec des subventions de 60 % auprès de l'agence de l'eau Adour-Garonne et de 20 % du Conseil départemental.

 

 

 

 

GIAT

18 décembre / Conseil municipal

 

Le dernier conseil municipal de l'année a validé plusieurs dossiers en cours.

- Utilisation des salles communales : un nouveau règlement d'utilisation des salles sera mis en place dès le mois de janvier avec instauration d’une caution ménage et d’une caution garantie dégradation chaque fois que ces locaux seront réservés ainsi que la présentation obligatoire d’une attestation d’assurance responsabilité civile. La location comprendra la mise à disposition du matériel (chaises, tables, sono et vaisselle éventuellement). Un relevé de compteur électrique sera réalisé à la prise et au rendu des clés avec une facturation au prix du KW établi chaque année.

- Personnel communal : le temps de travail de Lijljiana Giat ,adjoint administratif, passera à 28 h hebdomadaires dès le 1er janvier..

- Bâtiments communaux : le bon de commande a été signé pour la restauration de la toiture de la Poste. Les travaux subventionnés au titre de la DETR 2016 concernant la mise en accessibilité de l’école primaire viennent d’être lancés et vont débuter prochainement.

- Collège Public : suite aux différentes réunions avec l’Education Nationale et le Conseil Départemental pour l’avenir du collège public , les parents d’élèves sont convoqués à une réunion le 17 janvier prochain.

- Plan local d'urbanisme : le conseil approuve la proposition au prix de 5.000 € hors taxes pour l’évaluation environnementale établie par le cabinet d’architecture Descoeur , indispensable pour la mise en œuvre de la révision du PLU.

- AOT La Ramade : M. Badet souhaite démarrer son activité du snack à La Ramade en septembre 2018 après la réalisation des travaux prévus sur ce site.

Voirie forestière : un accord de subvention de 23.572 € a été donné pour des travaux de voirie forestière sur Belleteix et Feydet pour une dépense estimée à 38.281 € TTC.

- Divers : Un concert du festival "Bach en Combraille" est programmé à l’église le mardi 7 août 2018 à 21 heures..

 

VERNEUGHEOL

16 décembre / Repas communal


Le repas de fin d'année que la municipalité offre aux aînés de la commun  était délocalisé  au restaurant d'Herment cette année. Une trentaine de retraités avaient répondu à l'invitation du maire et des élus présents au repas. Parmi eux, deux nouveaux habitants de Teissonières, jeunes retraités de l'Aube venus goûter  au charme des Combrailles et se rapprocher des montagnes natales de madame  qui peut retrouver plus facilement ses enfants habitant la région. Participer au repas est une bonne façon de s'intégrer et de faire connaissance avec les habitants et les élus.

 

 

SAINT-AVIT

16 décembre / Sainte Barbe

 

Pour la première célébration de sainte Barbe du nouveau centre de première intervention issu de la fusion de ceux de Condat et Saint-Avit, c'est à la caserne de cette dernière que les 25 sapeurs-pompiers étaient réunis le 16 décembre. L'adjudant-chef Vincent Mourton, en tant que chef de corps, a présidé la cérémonie aux côtés de ses adjoints promus adjudants-chefs aussi, François Michon et Laurent Giat.

 

 

 

 

Pour cette première année partagée entre les deux sites, le nombre d'interventions est conséquent : une cinquantaine de sorties dont un tiers environ hors du secteur  attribué au CPI. Le SDIS a attrubué au centre un nouveau véhicule de type FTPL (fourgon pompe tonne léger) en remplacement des deux VPi (véhicule de première intervention) qui étaient basés dans chaque unité. Côté effectifs, trois départs sont actés sans étant compenser par de nouvelles rentrées immédiates. Les formations importantes et nombreuses permettent de garder un niveau d'intervention égal à celui des professionnels. 

 

 

Le maire de la commune, Nicolas Montpeyroux, et le conseiller départemental Lionel Muller ont fait part de leur satisfaction de la nouvelle organisation locale des secours dont l'efficacité reste remarquable, avec des personnels formés bien soutenus par leurs familles. Pour clore la cérémonie, les autorités incluant le représentant du SDIS, le lieutenant Jérôme Thuillier, du groupement Nord, et le commandant de la compagnie de Pontaumur, le capitaine Alves, ont remis les diplômes, grades et médailles.

 

 

 

 

Pour dix ans de services, le 1ère classe Thomas Reuge, les caporaux-chefs Pierre Terrade, Sébastien Courtinat (promu), Joseph Ribaud, le sergent-chef Julien Dubot (promu), et les adjudants chefs promus Laurent Giat, François Michon et Vincent Mourton ont reçu la médaille d'honneur bronze. Pour 20 ans de services, les caporaux-chefs Jacques Dejoux, Frédéric Monnéron et Cyril Dumas, le sergent chef promu Bruno Garde ont reçu la médaille d'honneur argent. Pierre Cedan et Patrick Girondon sont montés en grades, caporal-chef et sergent-chef dans l'ordre.

 


(Merci à Maryse Romaneix pour les photos)

 

SAUVAGNAT PRES HERMENT

16 décembre / Inauguration

 

Pendant le printemps et l'été, l'église communale a été fermée au public pour permettre aux entreprises de réaliser une belle rénovation de l'intérieur du bâtiment édifié en 1856. L'assainissement des murs, la réfection des peintures, la modernisation du chauffage et de l'éclairage ont transformé le lieu en le rendant plus clair, plus en adéquation avec son époque. La municipalité a investit près de 50.000 €, aidée par une subvention de 15.326 €.

 

 

Le 16 décembre, le maire Franck Milord et son équipe étaient présents pour la visite de Monseigneur François Kalist, l'archevêque de Clermont, venu inaugurer la restauration de la maison de Dieu. Dans son homélie, François Kalist a remercié les autorités locales pour l'entretien de l'église, soulignant la transmission du patrimoine de pierre. En s'adressant aux paroissiens nombreux, il a rappelé que le bâtiment sacré n'avait pas vocation à être vide, ni servir de musée : il les a invités à participer à être présent aux offices, mais aussi à venir partager entre eux des moments de prière pour que l'église soit aussi un lieu de transmission spirituel entre les générations. Au cours de la messe, Monseigneur Kalist a béni le nouvel ambon, magnifiquement assemblé par un ébéniste local, Alain Souchal.

 

 

Cette tribune de bois si bien travaillé a été remarquée par le prêtre de la paroisse, Jean-Marc Cauhert qui a salué un ouvrage parfait. L'archevêque a signifié le rôle de l'ambon, tribune pour porter la parole de Dieu, mobilier symbolique de la communication religieuse, lien de transmission avec les paroissiens.

 

 

Cette journée de fin d'automne restera un moment fort de la commune, un souvenir marquant pour beaucoup d'habitants comme le fut la visite de Pierre de la Chanonie au début des années 60 : la venue de l'évêque de l'époque (de 1953 à 1974) était au menu d'une rétrospective filmée que les paroissiens ont pu visionner ensuite à la salle des fêtes où était servi le buffet inaugural.

 

VERNEUGHEOL

15 décembre / TAP

 

Alors que l'avenir des temps d'activités périscolaires (TAP) est en discussion à la communauté de communes qui les gèrent, les écoliers du territoire ont droit à des initiations-découvertes sportives ou culturelles qu'ils ne connaîtraient pas autrement. Par exemple, en cette fin du premier trimestre, les élèves de cours moyen du RPI Verneugheol-Herment ont été interpellés sur le patrimoine historique du bourg grâce à l'intervention de Pierre Ganne, animateur de la maison archéologique des Combrailles à  Voingt, qui leur a expliqué durant une séance de TAP les origines de la croix de pierre installée dans le cimetière, vieille de plusieurs siècles, et les a initiés à l'architecture romane avec la visite de l'église où le vocabulaire technique était au coeur de la leçon. L'histoire de Saint Martial a aussi fait partie du cours d'histoire locale qui n'a peut être pas passionné tous les enfants, mais qui aura eu le mérite de faire entrer dans leur esprit l'intérêt de la connaissance du passé pour préparer l'avenir, un complément concret et proche qu'ils n'auraient pas sans les TAP.

 

  

 

GIAT

14 décembre / Ecole publique

 

A l'heure où il est encore temps pour les petits enfants d'écrire leur lettre au Père Noël, cette action a fait l'objet d'une étude à l'école publique où les enseignantes des petites classes ont soulevé l'intérêt des écoliers sur le chemin de la lettre afin qu'elle arrive à son prestigieux destinataire. En lien avec le service communication de la Poste, représenté par Sylvie Piroux, et celui de la distribution avec la présence de deux facteurs, Emmanuel Gaudy et Aurélien Jouhault,  les élèves ont eu droit à un cours de courrier.

 

 

Aidé d'un diaporama, les professionnels ont expliqué le voyage de la lettre depuis la boîte aux lettres jusqu'au pôle Nord, du véhicule du facteur à la plateforme locale, de celle-ci au centre de tri départemental avant de partir pour un autre centre loin d'ici et de finir dans la besace du facteur qui distribue le courrier au pays du Père Noël. Le travail de nuit des agents postaux a intrigué les enfants qui ont bien compris que pendant leur sommeil, la lettre n'arrêtait pas de bouger pour arriver deux jours plus tard entre les mains du bonhomme rouge. Après ces explications, les enfants ont posté leur lettre, où l'adresse a été écrite correctement, sans timbre (il n'y en a pas besoin pour écrire au Père Noël) avant de recevoir le diplôme du parfait petit postier et un petit cadeau.

 


 

GIAT

14 décembre / Ecole de la Salle

 

Dans le cadre du projet pédagogique annuel sur les 4 éléments (air, eau, terre et feu),  les élèves de l'école Jean-Baptiste de la Salle ont  pu visiter la caserne des pompiers.  Les enfants de CE2 / CM avaient préparé en amont un questionnaire plutôt ciblé sur "le feu" (élément étudié durant cette période). Guidés par le lieutenant Vigneresse et le sergent Berger, les écoliers ont découvert le centre de secours, voir les divers matériels de lutte contre l'incendie et de secours aux victimes, écouter les explications sur l'organisation des interventions.

 

 

Dans les échanges, ils ont  obtenu sur place les réponses à leurs nombreuses questions. Ils ont même eu la chance de tenir la lance incendie et monter à bord du gros camion rouge : des instants d'excitation qui pourront peut-être déclencher des vocations pour le plus grand bonheur des sapeurs-pompiers volontaires du centre.

 

GIAT

11 décembre / Conseil municipal

 

Les élus se sont réunis en conseil municipal pour prendre des décisions importantes.

- La Ramade : après un temps d'études et de réflexion, le conseil retient à l'unanimité l'offre de Marc-Emmanuel Badet pour l'autorisation d'occupation temporaire (AOT) du site de loisirs de la Ramade. Le nouveau gérant prendra possession du bâtiment de restauration et du camping en fin de printemps prochain. D'ici là, la commune engage un dossier de remise à niveau du site et le conseil choisit le cabinet ADquat pour une étude de faisabilité sur le bâtiment.

- Aménagement de bourg : un dossier de demande de dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) a été déposé pour des travaux d'aménagement dans le bourg, concernant le quartier rue de la Clinique, place du Crau, rue Lafarge, chemins de Ganobert et Allochon. . Il comprend la restructuration complète de la zone avec reprise des voies de roulement, création de places de stationnement et de cheminements doux avec végétalisation.

- Bâtiments communaux : l'Ad'AP ( agenda d'accessibilité programmée) patrimonial a été approuvé par les services de l'Etat : une place handicapée va être matérialisée place de Eglise, l'accessibilité de l'école publique et de la Poste va être mise en conformité.

- Services publics : plusieurs réunions ont eu lieu depuis fin 2016 sur l'avenir du collège public entre l'Education Nationale, le Conseil départemental et les communes fournissant des élèves à cet établissement qui souffre durablement de la baisse démographique. le Conseil Départemental comme les services de l’Education Nationale sont en recherche de solutions pour diminuer les dépenses concernant les petits collèges de moins de 100 élèves comme celui de GIAT dont l’avenir est menacé à court terme. Sur un autre sujet, la direction de la Poste annonce, dans le cadre de la refonte du secteur postal, une réduction d'ouverture du bureau giatois à 27 heures par semaine au lieu de 35 actuellement : fin 2018, il est prévu la fermeture les lundis après-midi et samedis matin (sauf les jours de foire).

- Téléphonie : le conseil accepte (13 voix pour, 1 contre) l'implantation d'une antenne de téléphonie mobile sur la route d'Herment par l'opérateur Free.

- Salles communales : le conseil engage la révision des conditions d'utilisation des salles communales et la mise en place d'un réglement intérieur (en cours d'élaboration).

- Divers : différentes demandes d'acquisition de parcelles communales et sectionnales ont été approuvées.

 

HERMENT

9 décembre / Sainte Barbe

 

La sainte Barbe 2017 restera gravé dans les mémoires locales comme celle de la fin d'une longue carrière d'un homme passionné par sa mission de secours aux populations, celui qui a revêtu l'uniforme de sapeur-pompier volontaire pour la première fois en 1974 : Bernard Marleix. Avant de rendre hommage au capitaine auquel il a succédé comme chef de centre, le lieutenant Thierry Berger a d'abord salué le travail de son équipe, reconnaissant l'engagement quotidien de chacun et tirant la sonnette d'alarme sur la fragilité grandissante de l'édifice unique et envié du système de secours français, demandant aux autorités et aux élus de prendre conscience des difficultés à conserver, notamment en milieu rural, des centres opérationnels avec les personnels nécessaires. Le lieutenant-colonel Frédéric Bernard, représentant le SDIS, a rassuré, expliquant la réflexion engagée sur ce sujet sensible dont la solution passe par un travail de mise en place de bases de couverture du territoire par des regroupements inter-centres sur les sites des sinistre.

 

 

La suite de la cérémonie a été dédiée à Bernard Marleix, avec un portrait dressé par le maire Boris Souchal, s'attardant sur l'évolution du corps des sapeurs-pompiers communaux, depuis le petit centre peu équipé jusqu'au centre de secours moderne et fonctionnel qui existe aujourd'hui par la volonté et la ténacité de Bernard Marleix. De pompier de base à chef de compagnie, de sapeur à capitaine, Bernard Marleix a gravi les échelons grâce à son travail, au management rigoureux de ses équipes, pour suivre une carrière admirable et exemplaire. Avec le commandant André Lopez, chef du groupement Nord et Frédéric Bernard, Audrey Manuby a décoré de la médaille d'honneur "grand'or" le capitaine Marleix en reconnaissance de 43 ans et 9 semaines de services bien accomplis. La conseillère départementale a ajouté qu'il fallait aussi félicité l'entourage familial, soutien indéfectible et indispensable pour assumer une telle carrière.

 

 

  

 

GIAT

8 décembre / Ecole de la Salle

 

Le restaurant scolaire de l'établissement Jean-Baptiste de la Salle connaissait une affluence inhabituelle à l'heure du petit-déjeuner : en plus des internes, les autres élèves, les personnels, des parents d'élèves et les amis de l'école ont partagé ce premier moment important de la journée pour le bien des écoliers. Cette action des plus conviviales a pour objectif d'apporter un soutien financier au projet pédagogique de l'année, qui est sur le thème des quatre éléments. Débuté par le feu au premier trimestre, il se terminera par l'eau en fin de printemps au cours d'un voyage dans l'Héraut au bord de la mer qui nécessite de trouver quelques fonds complémentaires pour permettre à tous les élèves de participer.

 

 

  

 

GIAT

3 décembre / Sainte-Barbe


La cérémonie de Sainte Barbe du centre de secours s'est déroulée le 2 décembre sous la halle, à l'abri du froid. Le chef de centre, le lieutenant Jérôme Vigneresse, a souhaité la bienvenue à tous en remerciant ses équipes du travail accompli cette année avec toujours un grand nombre d'interventions réalisées avec efficacité. Il a indiqué que deux  véhicules avaient été remplacé : le camion d'interventions diverses (CID) et le véhicule de secours aux blessés (VSAB). Le maire Didier Sénégas-Rouvière a rappelé l'importance du centre, service public de secours de proximité indispensable qui ne peut fonctionner qu'avec des personnes volontaires : "il est urgent qu'il y est un sursaut citoyen des jeunes notamment pour rejoindre les centres de secours. La réorganisation des secours envisagés sur le département, avec plus de mutualisation, doit se faire en concertation et en toute transparence" souhaite le maire qui ajoute qu'il faut renforcer la reconnaissance du travail des volontaires à tous les niveaux. Le conseiller départemental Lionel Muller a rejoint le maire sur se sujet , trouvant que la société n'était pas assez reconnaissante, et qu'il fallait être intransigeant pour que la sécurité des pompiers soit toujours assurée dans leurs missions.

 

 

 

Après les discours, la médaille d'honneur bronze pour dix ans de service * a été remise par le lieutenant Olivier Gaudet à six pompiers : aux sergents-chefs Christophe Poumeyrol et Julien Villebonnet, aux adjudants Karine Monnéron et Etienne Deléglise, au lieutenant-infirmière Alice Martin et au lieutenant Jérôme Vigneresse. La médaille d'honneur échelon or a été remise au capitaine Jean-Louis Tartière pour 30 ans de service.

* de 10 à 19 ans de service : les conditions d'attribution des médailles ont changé cette année avec une reconnaissance pour 10, 20, 30 et 40 ans au lieu de 20, 25 et 35 ans de service auparavant (décret du 10 juillet 2017).

 

 

Incorporé administrativement le 1er janvier 1988, et pratiquement le 9 janvier de cette même année, accompagné de Philippe Tabard, Jean-Louis Tartière va mettre fin à sa carrière de pompier à la fin du mois après 30 années de très bons et loyaux services. A l'occasion de la Sainte Barbe, il a été honoré de la médaille d'or des sapeurs-pompiers pour sa longévité au sein du centre de secours giatois et le gravissement des échelons tout au long de cette période pour finir capitaine, chef de compagnie. En 2001, il avait pris en charge le centre de secours, succédant à Guy Mallet. Pendant les douze années à la tête du corps giatois, il a oeuvré pour l'amener au meilleur niveau, soutenant et participant activement aux formations indispensables pour cela.

 

  

 

Après avoir écouté les éloges de ses pairs, portées par le lieutenant Olivier Gaudet et le médécin-commandant Brigitte Sénégas-Rouvière, des élus représentés par le maire, et des anciens sapeurs-pompiers par la voix de Martine Cros, le capitaine Jean-Louis Tartière, trés ému, a dressé un éventail de remerciements à celles et ceux qui lui ont permis d'assumer ses fonctions : son épouse Anette et sa famille, les chefs de centre, les élus (avec un échos particulier pour Michèle Lecour et Claude Sautarel, très impliqués dans la sectorisation incluant le centre de Giat), les responsables du Groupement Nord, les sapeurs-pompiers disparus pendant son temps, tous ses camarades volontaires.

 

 

Il a plaidé pour le maintien du groupement Nord dans la restructuration des secours départementaux, échelon indispensable entre la tête du SDIS et les mains des centres de secours locaux, ayant la meilleure connaissance du terrain. De nombreux cadeaux ont été offerts à cet homme de coeur qui restera aussi dans les mémoires comme le Monsieur Téléthon du secteur : pendant plusieurs années, il a coordonné les animations du territoire avec une réussite exemplaire, mission qui n'a pas été reprise. En 2018, il va désormais pouvoir se consacrer plus à sa famille et notamment à son premier petit-fils qui a quelques semaines.


GIAT

1 décembre / Ecole publique

 

Les fêtes de Noël arrivent à grands pas et les élèves de l’école publique s’activent et préparent cette fête autour du thème fédérateur de l’année pour les 3 classes,  de la Toute Petite Section au CM2 : un voyage dans le temps de la Préhistoire au Moyen Âge.

Depuis le début de l’année, les enfants travaillent  autour de ce projet : en introduction, ils ont visité le château de Murol en septembre pour s’immerger dans la vie du Moyen Âge. Travaux manuels ensuite : ils ont fabriqué des couronnes, coiffes, épées, boucliers, colliers et bracelets à la mode de cette période, qui ont servi pour réaliser les photographies du calendrier de l'école, prises à la motte castrale, vestige ô combien moyenâgeux et monument historique de la commune. Mais leur expérience ne s’est pas arrêtée  là. Pour  la fête du goût, chaque classe a réalisé un plat médiéval et tous les élèves se sont retrouvés autour d’un grand banquet : soupe de carottes à la cannelle, tourte au poulet et sa salade, gaufres au miel, accompagnées de jus de raisins composaient le menu. L’aventure continue pour fêter Noël le vendredi 22 décembre, les enfants présenteront des danses.

 


Pour parfaire l'ambiance, l’entrée de l’école a été décorée pour les fêtes à partir de travaux d’enfants sur ce thème médiéval. Les calendriers sont à la disposition de tous en échange d’un petit don qui permet les sorties scolaires. Ils continueront leur voyage dans le temps sous d’autres formes dès la rentrée de janvier.

Le dernier conseil municipal de l'année a validé plusieurs dossiers en cours. 
      Utilisation des salles communales : un nouveau règlement d'utilisation des salles sera mis en place dès le mois de janvier avec instauration d’une caution ménage et d’une caution garantie dégradation chaque fois que ces locaux  seront réservés ainsi que la présentation  obligatoire d’une attestation d’assurance responsabilité civile. La location comprendra la mise à disposition du matériel (chaises, tables, sono  et vaisselle éventuellement). Un relevé de compteur électrique sera réalisé à la prise et au rendu des clés  avec une facturation au prix du KW établi chaque année.
      Personnel communal  :  le temps de travail de Lijljiana Giat ,adjoint administratif, passera à 28 h hebdomadaires dès le 1er janvier..
      Bâtiments communaux  :  le bon de commande a été signé pour  la restauration de la toiture de la Poste. Les travaux subventionnés au titre de la DETR 2016 concernant la mise en accessibilité de l’école primaire viennent d’être lancés et vont débuter prochainement.
      Collège Public :  suite aux différentes réunions avec l’Education Nationale et le Conseil Départemental pour l’avenir  du collège public , les parents d’élèves sont convoqués à une réunion le 17 janvier prochain.  
      Plan local d'urbanisme : le conseil approuve la proposition au prix de 5.000 € hors taxes pour l’évaluation environnementale établie par le cabinet d’architecture Descoeur  , indispensable pour la mise en œuvre de la révision du PLU.
      AOT La Ramade  : M. Badet souhaite démarrer son activité du snack à La Ramade  en septembre 2018  après la réalisation des travaux prévus sur ce site.
      Voirie forestière : un accord de subvention de 23.572 € a été donné pour des travaux de voirie forestière sur Belleteix et Feydet pour une dépense estimée à  38.281 € TTC.
Divers : Un concert du festival "Bach en Combraille"  est programmé  à l’église le mardi 7 août 2018 à 21 heures..

Le dernier conseil municipal de l'année a validé plusieurs dossiers en cours.

Utilisation des salles communales : un nouveau règlement d'utilisation des salles sera mis en place dès le mois de janvier avec instauration d’une caution ménage et d’une caution garantie dégradation chaque fois que ces locaux seront réservés ainsi que la présentation obligatoire d’une attestation d’assurance responsabilité civile. La location comprendra la mise à disposition du matériel (chaises, tables, sono et vaisselle éventuellement). Un relevé de compteur électrique sera réalisé à la prise et au rendu des clés avec une facturation au prix du KW établi chaque année.

Personnel communal : le temps de travail de Lijljiana Giat ,adjoint administratif, passera à 28 h hebdomadaires dès le 1er janvier..

•Bâtiments communaux : le bon de commande a été signé pour la restauration de la toiture de la Poste. Les travaux subventionnés au titre de la DETR 2016 concernant la mise en accessibilité de l’école primaire viennent d’être lancés et vont débuter prochainement.

Collège Public : suite aux différentes réunions avec l’Education Nationale et le Conseil Départemental pour l’avenir du collège public , les parents d’élèves sont convoqués à une réunion le 17 janvier prochain.

Plan local d'urbanisme : le conseil approuve la proposition au prix de 5.000 € hors taxes pour l’évaluation environnementale établie par le cabinet d’architecture Descoeur , indispensable pour la mise en œuvre de la révision du PLU.

AOT La Ramade : M. Badet souhaite démarrer son activité du snack à La Ramade en septembre 2018 après la réalisation des travaux prévus sur ce site.

Voirie forestière : un accord de subvention de 23.572 € a été donné pour des travaux de voirie forestière sur Belleteix et Feydet pour une dépense estimée à 38.281 € TTC.

Divers : Un concert du festival "Bach en Combraille" est programmé à l’église le mardi 7 août 2018 à 21 heures..

 

La rétrospective de l'actualité giatoise en 2017 en images.