Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

ETAT-CIVIL

MARIAGES

2017 :3

 

6 mai

Lucille Ravel

Adrien Devedeux

Saint-Avit

 

11 avril

Renée Berger

Pierre Nogiec

Giat

 

 2016 : 6

-45 %


 

NAISSANCES

2017 : 3

 

13 juin

Nathis Michon

Condat en Combraille

 

15 mai

Rose De Haro

Giat

 

2 mai

Affassouta Karamako

Giat

 

 2016 :13

-7 %

 

 DECES

2017 : 29


21 juin

Albert Grannet

Giat

 

20 juin

Raymonde Mourton

née Gaillot

Condat en Combraille

 

19 juin

Gilles Berger

Herment

 

17 juin

René Pirard

Giat

 

11 juin

Christophe Barrier

Sauvagnat près Herment

 

7 juin

Gisèle Ledieu

née Gouyon

Condat en Combraille

 

5 juin

Jacques Fournet

Paris - Saint-Etienne des Champs

 

29 mai

Marcelle Giraud

née Chaussat

Saint-Merd la Breuille

 

21 mai

Simone Battut

née Dédenis

Flayat


20 mai

Alain Giraudon

Rougnat - Condat en Clle

 

3 mai

Jacqueline Foury

née Tournadre

Herment

 

30 avril

Albert Chevalier

Clermont-Ferrand - Herment

 

24 avril

Jacques Fargeix

Prondines

 

21 avril

Marie Ussel

née Labonne

Saint-Germain près Herment

 

2 avril

Colette Martin

née Leclerc

Saint-Avit

 

29 mars

Andrée Faure

née Beauvis

Flayat

 

27 mars

Léon Faure

Prondines

 

2016 : 66

+50 %


ELECTIONS LEGISLATIVES

2ème tour

 

Résultat global du Pays de Giat :  (voir détail  images ci-contre)

 

 

--------

 

Résultat de la circonscription

 

Christine Pires-Beaune63,21    ELUE
Mohand Hamoumou36,79

 

 

1er tour

 

Résultat global du Pays de Giat :  (voir détail  images ci-contre)

 

 

Résultats des élections

en gros plan

JUIN

SAINT-AVIT

17 juin / Fête du RPI

 

La fête de l'école organisée dans le cadre du RPI Condat-Saint-Avit s'est déroulée dans une ambiance estivale le 17 juin. Après-midi, l'ensemble des écoliers était rassemblé pour présenter un spectacle riche d'émotions, sensible et poétique, musical et théâtral : les enseignantes, aidées des personnels communaux et de bénévoles, avec la participation de l'intervenant musical Fabian Proye et son ensemble, ont produit une nouvelle version inédite du Petit Prince de Saint-Exupéry. Il faut saluer le travail de tous pour monter un décor fidèle au roman comme les costumes des jeunes  comédiens plutôt à l'aise sur la scène. La chorale d'écoliers qui ponctuait les scènes ajoutait un supplément d'âme au spectacle qui a été une réussite complète saluée par de chaleureux applaudissements en phase avec la température intérieure de la salle des fêtes. L'entracte a autorisé un bain de fraîcheur relative en extérieur et une fois le rideau baissé, les jeux de la kermesse installée par les parents d'élèves ont libéré les énergies des enfants jusqu'au repas collectif qui clôturait cette belle journée.

 


 

GIAT

16 juin / Ensemble scolaire de la Salle

 

L'école et le collège Jean-Baptiste de la Salle étaient réunis pour la fête de fin d'année de l'ensemble scolaire sous la halle le 16 juin. Les équipes pédagogiques, les personnels, les parents d'élèves et d'autres bénévoles avaient organisé la soirée de manière à satisfaire le plus grand nombre, un pari réussi. La première partie était consacré au spectacle des écoliers qui ont mis en scène le projet pédagogique de cette année scolaire : le voyage autour du monde. L'évocation des pays étudiés a fiat l'objet de nombreuses saynètes, chansons et chorégraphies devant un public acquis d'avance où se lisait la fierté des parents. Après un diaporama retraçant la visite de Londres par les collégiens effectuée  précédemment, ces derniers ont aussi fait le spectacle avec des scènes bien travaillées tant au niveau du jeu que des costumes ou du décor. Quelques chants, un peu de flûte et de danse, et la place était laissée à la partie conviviale à table pour déguster les jambons à la broche des maîtres-queues Christophe et Damien, un moment gourmand très apprécié.

 


 

GIAT

15 juin / Collège Pierre-Louis-Trapet

 

Pendant une semaine de cette fin de trimestre, les élèves du collège Pierre-Louis-Trapet ont passé une semaine dans le Lot, au  cœur du Grand Site National des Gorges du Tarn. Logés au sein d’un centre sportif à deux pas de Saint-Enimie, les élèves se sont adonnés aux joies des activités physiques de pleine nature. Outre la randonnée pédestre très arrosée par les averses du jour, la descente du Tarn en canoë-kayak a été un point fort du séjour. Les enfants ont aussi goûté au tir à l’arc, à la carabine laser, et ont testé le VTT trial. Avec beaucoup de courage, Ils ont réalisé une via ferrata (qui allie la marche et l'escalade) impressionnante, au cœur de falaises vertigineuses, avec une descente en tyrolienne  de deux cents  mètres sur un vide de quatre-vingts  mètres. Les élèves ont dignement représenté leur établissement, en faisant preuve d’un comportement exemplaire, tant sur les activités physiques que dans la vie quotidienne, souligné par le directeur du centre qui a félicité des accompagnateurs, Marilyne Legoueix (AED), Stéphanie Micot (enseignante mathématiques)  et Benoit Bory (enseignant EPS) comblés.

 

 

Ce séjour a été soutenu par le Conseil Départemental du Puy-De-Dôme (dotation locale décentralisée de 400 €, de la commune de Voingt (100 €), de l'Amicale laïque des parents d’élèves (1.000 €) et du foyer socio-éducatif du collège (721 €).

 

HERMENT

10 juin / Fête de l'école

 

La musique était au centre de la fête des écoles du RPI Herment-Verneugheol samedi dernier. Le spectacle de fin d'année des élèves de la maternelle et du primaire permettait un rassemblement des familles pour plus d'une heure de représentation variée, avec des scènes adaptées à chaque niveau de classe. Les intermèdes apportaient un peu d'humour dans la présentation, de la légèreté qui va si bien aux enfants.

 

 

Après des chansons et quelques percussions agréables, la conclusion du spectacle montrait l'intérêt des plus grands pour la musique. Cette année scolaire était pour eux celle de la mise en place d'un orchestre à l'école en partenariat avec l'école de musique Sioulet-Chavanon et le soutien de la communauté de communes. Les écoliers, dont la majorité n'avait pas touché d'instrument de musique à la rentrée, ont donné un concert pour cette fête sous la direction de Fabian Proye, leur professeur intervenant pour ce projet. Le résultat, en quelques mois, est remarquable : la cohésion de l'ensemble se ressent dans le jeu musical collectif, sans fausse note et les chaleureux applaudissements soulignaient bien la réussite du projet cher à Jean-Paul Jarleton, l'instituteur verneugheolois. Après la scène, les enfants ont pu se défouler dans une kermesse mise en place par les parents d'élèves.

 


 

GIAT

1 juin / Conseil municipal

 

Le dernier conseil municipal a étudié les dossier suivants :

 

  • AOT La Ramade : afin de faire de La Ramade un site pour la famille et les loisirs il est décidé de proposer une AOT (autorisation d'occupation temporaire) de 6 ans dont 20 mois sans possibilité de dénoncer la convention à partir du 1er mai 2018 pour un loyer mensuel fixe de 300 € révisable ajouté d'une part variable égale à 2% du chiffre d'affaires de l'année N-1 payable annuellement. Approbation par 10 voix pour et 3 abstentions. Une offre va être publiée prochainement sur divers supports de communication.

 

  • Zone artisanale : approbation du devis SIEG pour alimentation électrique BT en souterrain pour desservir les 2 derniers lots Garraud et Labas, la charge pour la commune sera de 1.235 €. Les réseaux secs seront posés en même temps.

 

  • Assainissement  : terrain Rue des Ecoles : Approbation de la convention d'étude SAFEGE d'un montant de 3.590 € TTC ; terrain Route d'Herment : l'étude réalisée par SAFEGE va être reprise par Jérémy Louis, technicien voies et réseaux à la Communauté de communes,  pour utiliser le passage de réseau existant dans. la propriété Cros puis la consultation des entreprises sera lancée.

 

  • Subventions aux associations :  la commission animation propose d'attribuer une subvention de fonctionnement de 150 € à toutes associations dont le siège est à Giat, d'autres subventions complémentaires sont accordées : 150 € à Harmonie et Couleurs en qualité de nouvelle association, 600 € au Club de l'Amitié pour l'entretien du chalet, 1.000 € à l'EHPAD, 3.000 € au Comité des fêtes pour la partie animation ;  300 € à Haute-Combraille Foot 300€, 150 € à Campagne Fleurie, 100 € à Pays'sage , 50 € à la Prévention Routière, 50 € à l'association locale des donneurs de sang bénévoles, 100 € au Comité d'organisation du concours agricole de Condat 100 € pour des actions sur le territoire . Une participation sera attribuée aux écoles primaires pour l'activité piscine sur les mêmes bases que l'an dernier. Adopté par 12 voix et 1 abstention.

 

VOINGT

2 juin / Civam

 

Organisée par les CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) Auvergne et Limousin, et l'ADAPA (Association pour le Développement d'une Agriculture Plus Autonome) une journée d'échanges autour de l’optimisation de l’utilisation des zones humides s'est déroulée le 2 juin dernier sur le terrain. Cette journée était découpée en deux parties avec la participation de techniciens rivières communautaires (Combrailles et Haute-Corrèze), le responsable ASTER (Assistance et Suivi Technique à l'Entretien des Rivières) du Conseil départemental de la Creuse et les intervenants des CIVAM dont la coordinatrice et animatrice Corinne Mellet.  La première partie, sur l'exploitation de François Dumas à Voingt, portait sur les bonnes pratiques de gestion des zones humides.

 

 

 

La dizaine d'agriculteurs présents a pu constater le résultat exceptionnel de la remise en état d'une zone humide en deux années seulement et comprendre l'intérêt du pâturage tournant pour un meilleur rendement de la production d'herbe tout en protégeant les sols, notamment ceux de ces zones. En seconde partie, après le déjeuner pris en commun à Verneugheol, le groupe a passé la frontière pour se rendre sur la ferme Jarasse à Feyt pour découvrir différents types d'abreuvements des animaux, abreuvoirs par captage de source ou système gravitationnel pour alimenter une série de points d'eau. Les échanges entre éleveurs et techniciens ont été d'une très grande richesse, les expériences dévoilées ont été sources de questionnements intéressants.

 

   

 

D'autres actions des CIVAM à destination des professionnels agricoles sont prévues à l'automne. Contact : CIVAM Auvergne, 04.73.61.94.04 - http://civamauvergne.e-monsite.com/

 

SAINT-ETIENNE DES CHAMPS / HAUTE-COMBRAILLE

5 juin / Municipalité

 

L'annonce du décès de Jacques Fournet signe la fin d'un combat contre la maladie qui a eu raison de l'ancien président de la Communauté de communes de Haute-Combraille. Jacques Fournet avait des racines sur ce territoire, à Condat, mais c'est  Laveix, à Saint-Etienne des Champs, qu'il avait choisi pour avoir un pied-à-terre localement. Né à Chamalières, il fait de brillantes études qui l'amène dès le début de sa carrière professionnelle à avoir des responsabilités en étant directeur d'un Etablissement public de développement en région parisienne. Haut fonctionnaire, il intègre le ministère de l'Intérieur  pour devenir plus tard Préfet de la Nièvre. A Nevers, il fait connaissance de François Mitterrand, député-maire de Château-Chinon qui deviendra Président de la République en 1981. Ce dernier le nomme directeur des Renseignements Généraux  puis il sera à la tête de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) où son passage sera remarqué par la mise en place du service de l'intelligence économique. De retour dans la préfectorale, il est préfet de région en Champagne-Ardenne pour organiser la visite de Jean-Paul II à Reims. A cette occasion, il invite le curé de Giat Joseph Dailloux à participer à cet évènement , le prêtre est l'invité de la République ! Après une carrière dans la haute fonction publique, Jacques Fournet passe au privé, dans l'industrie pharmaceutique d'abord avant de devenir directeur des laboratoires THEA : il participera activement à faire de cette entreprise spécialisée dans les produits ophtalmologiques le numéro 2 mondial dans son secteur. Parallèlement, il commence une carrière politique, bien qu'ayant fréquenté assidûment les milieux en étant au parti socialiste, à un niveau où on ne l'attendait pas : il est élu conseiller municipal de Saint-Etienne des Champs, et comme délégué communautaire, il prend la tête de la Communauté de communes de Haute-Combraille à la suite de Maurice Battut. Pendant son mandat,  partagé entre sa vie professionnelle  et sa fonction d'administrateur de l'Université Blaise-Pascal, il marque son empreinte sur le territoire avec un programme d'aménagement exceptionnel dont le plus remarquable reste le pôle santé de Haute-Combraille. Son expérience des affaires publiques liée à un esprit supérieur teinté d'un humour caustique sans méchanceté ont permis au territoire de se doter de structures indispensables au maintien des services à la population, un atout majeur qui valorise le secteur pour apporter un supplément nécessaire au développement.

 

 

En 2014, déjà affaibli par la maladie, il reste au Conseil municipal de Saint-Etienne, simple élu, toujours modeste sur sa personne et curieux de son environnement. Depuis la région parisienne où il était soigné, il n'a jamais cessé d'être en contact avec la Haute-Combraille qui perd aujourd'hui un de ses meilleurs gestionnaires, qui lui aura apporté beaucoup en peu de temps. Les stéphanois perdent aussi un conseiller important, quelques semaines seulement  après le changement de maire pour raison de santé. Une triste période pour Saint-Etienne des Champs et pour le territoire.

Statistiques

Etat Civil Pays de Giat

 MND
20166
13
66
2015111444
201410
1246
201311962

Fête de l'ensemble scolaire de la Salle

 

Fête du RPI Condat St Avit

Dépistage DMLA

 Une  journée de dépistage gratuit de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) se déroulera le mardi 27 juin de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h à la Maison de Santé de Giat (6, place Baschurch). La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge est une maladie dégénérative de la rétine d’évolution chronique qui débute après l’âge de 50 ans. Elle touche sélectivement la région maculaire, c'est à dire la zone centrale de la rétine, entraînant une perte progressive de la vision centrale. Elle laisse habituellement intacte la vision périphérique ou latérale, d'où l'importance de se faire dépister au plus tôt.

MAI

GIAT

23 mai / Collège PL Trapet


La réforme des collèges a établi des passerelles entre l'école et le collège avec la mise en place du niveau de cycle 3 qui va du cours moyen à la sixième. Dans ce cadre-là, les écoliers de Verneugheol et de l'école publique de Giat de ce cycle ont passé une journée avec les sixièmes du collège Pierre-Louis-Trapet avant le week-end de l'Ascension. Accueillis  par Evelyne Grobost, les futurs collégiens ont été répartis en deux groupes incluant des sixièmes pour un  partage du temps d'échange avec les professeurs en mathématiques, anglais et français (avec du théâtre). Cette journée était placée au niveau du parcours citoyen et les élèves ont eu droit à la visite commentée d'une exposition  "Mil et sorgho, survivre au Sahel". Nicolas Merlin de l'association LACIM (www.lacim.fr) a expliqué les enjeux de l'alimentation dans les zones fragiles devant un public intéressé, Sébastien Lachaud, professeur de géographie et Aurélie Colombier, professeur des écoles ont indiqué prolonger en cours le questionnement de cette exposition qui s'inscrit dans l'action citoyenne. Bruno Champignol, inspecteur de l'Education Nationale était présent pour suivre une partie de cette journée chargée.

 

 

GIAT

22 mai / Collège de la Salle

 

Créé en 1997, le Plumier d’or est un concours de langue française destiné aux élèves de 4e des collèges, publics et privés, en France et à l'étranger. Il est organisé par "Défense de la langue française" à l'occasion de la Semaine de la Francophonie. Comme les années précédentes, à l'initiative des professeurs de Français les élèves de quatrième du collège Jean-Baptiste de La Salle ont  participé aux épreuves de ce concours dont le palmarès vient d'être dévoilé. Laurent Chambas, directeur de l'établissement, a remis un diplôme d'encouragements à Marine Girondon, dont le travail a été salué par l'équipe pédagogique.

 

 

GIAT

16 mai / Collège PL Trapet

 

Engagé dans le développement durable depuis quelques années, le Collège Pierre-Louis-Trapet vient de voir reconnaître ses efforts en recevant le label E3D pour Etablissement en Démarche de Développement Durable. Cette démarche a débuté par l'implication des élèves dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et l'installation d'un composteur pour recycler les déchets alimentaire de la cantine. Accompagnés par les techniciens et animateurs du Valtom ou du Sictom, les collégiens participent activement à la production du compost. Dans le cadre de la limitation des gaz à effets de serre et de l'évolution qualitative des menus, les gestionnaires du restaurant scolaire ont privilégié les productions locales et proposent des menus "agrilocal". Les élèves ont aussi visiter les installations de Vernéa pour suivre le cycle de traitement des déchets. Cette année, avec Michel Cinquin, professeur d'arts plastiques et Julie Lan, animatrice auprès du Valtom, un projet "recycl'art" est en cours d'élaboration pour la création d'un labyrinthe aux contours faits d'objets réformés et inutilisés : une forme d'art contemporain pour montrer une forme inhabituelle du recyclage.La délégation du collège, emmenée par la principale Evelyne Grobost, a reçu le label des mains de la recteure lors de la 4ème journée académique de labellisation E3D au lycée Descartes à Cournon.

 


 

 

CANTON DE SAINT-OURS

15 mai / Conseil départemental

 

La Commission Permanente du Conseil Départemental du 15 mai a accordé les subventions suivantes sur le canton de Saint-Ours :

  • Associations : 2.000 € à l’AS « St Ours les Roches Foot » de Saint-Ours-les-Roches, pour l’achat de tenues et de buts amovibles et rabattables dans le cadre de l'aide à l'équipement.
  • Voirie : Prise en considération l’aménagement de la RD 941 pour un coût global des acquisitions foncières à 580 € à la Goutelle ; 7.500 € pour la sécurisation piétonne le long de la RD 19 A ( répartition et l'utilisation des recettes provenant du produit des amendes de police).
  • Fonds d'intervention communale (FIC) : voirie communale : 71.780 € à Verneugheol, 27.788 € à Voingt, 29.054 € à Miremont, 30.463 € à Saint-Hilaire les Monges, 57.468 € à Bourg-Lastic, 44.768 € à Giat ; bâtiments communaux : 6.546 € pour des travaux de chauffage à l’école à Villossanges.
  • Assainissement : 44.317 € pour la création du réseau de collecte des eaux usées pour le village de Roure (2ème tranche), à Saint-Pierre le Chastel, 116.758 € au SIAEP Clidane-Chavanon pour le renforcement du réseau d'eau potable rue du Docteur-Mabru et rues avoisinantes à Bourg-Lastic, et 13.792 € à la Communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans pour des travaux de réhabilitation des ouvrages d'assainissement non collectif (12 ouvrages), dans le cadre des travaux et études d'alimentation en eau potable et d'assainissement.
  • Agriculture : 4.248 € pour l’aide à la certification de production de bovins viande et lait, dans le cadre de l'aide au développement de l'agriculture biologique. (2 dossiers à Sauvagnat et Montel de Gelat) ; 420 € pour des travaux de dessouchage, dans le cadre du soutien à la réhabilitation agricole d’espaces boisés gênants et/ou friches (1 dossier à Giat).
  • Sylviculture : 274 € pour des travaux de reboisement, dans le cadre de la mobilisation de la ressource forestière. (1 dossier à Cisternes la Forêt).

 

 

GIAT / Pays des Combrailles

13 mai / Avenir santé Combrailles


A l'initiative du SMADC et d'Avenir Santé Combrailles, une soirée originale de théâtre-débat était organisée samedi soir à la salle des fêtes. 140 spectateurs étaient présents pour voir la représentation de la compagnie "Entrées de jeu" intitulée "le stress est dans le pré".

 

 

Une pièce de 12 saynètes thématiques sur les causes du mal-être chez les agriculteurs dont la dépression et ses causes extrêmes parfois sont souvent remarqués dans le monde rural. Les comédiens ont touché le public qui s'est bien approprié la suite de la soirée : un premier débat a montré un certain réalisme des situations évoquées sur la scène. De là, l'animateur a proposé aux principaux intervenants de venir jouer leur impression avec les comédiens : Michel, Clémentine, Michèle, Adrien , Marie et Roland  sont ainsi devenus comédiens de leurs ressentis pour faire passer un message au public.

 

  

 

  

 

Message traduit par un autre débat pour trouver des solutions aux problèmes de la vie quotidienne des agriculteurs en souffrance. Retrouver la fierté d'un métier, s'affirmer en tant que tel, s'ouvrir, communiquer sont des bases qui ressortaient de cette conversation intéressante et à bâtons rompus, les spectateurs étaient touchés par le sujet. Les relations aux autres, notamment à la technocratie aveugle, à la bureaucratie rampante, à la culpabilisation environnementale, le repli sur soir et la grande solitude, l'enfermement social ont été au coeur de la soirée. Mettre le doigt sur les problèmes est déjà une avancée, soutenir, accompagner (comme le fait Solidarité Paysan) changer les idées et les regards, se valoriser sont des premiers pas pour refaire surface. L'idée de cette soirée était d'en prendre conscience et de la faire partager à ceux qui n'étaient peut-être pas là, mais aussi de faire connaître les problèmes à ceux qui vivent au contact des agriculteurs sans se douter. La soirée a été un succès et les discussions autour du verre de l'amitié ont prolongé longuement les débats.

 



 

SAINT-ETIENNE DES CHAMPS

16 mai / Conseil Municipal


Le 21 avril, le maire de Saint-Etienne des Champs présentait sa démission de son poste pour raison de santé, tout en restant conseiller municipal. Le 16 mai, le conseil municipal a procédé à l'élection de son successeur : Antonia Mickaëla Andanson a été élue maire.

 


 

Les adjoints sont dans l'ordre Didier Bouchet, Bernadette Busson et Germain Faure.

 

SAINT-AVIT

12 mai / SIAEP du Sioulet

 

Accueillie par Pascal Dubot, 1er adjoint, l'assemblée générale du Syndicat intercommunal d'alimentation en eau potable (SIAEP) du Sioulet s'est réunie vendredi à Saint-Avit. Cette réunion était importante car elle devait décider de l'orientation du mode de gestion du réseau pour les prochaines années. En première partie, Alim Dimi Moreira (Cabinet d’Etude ADM Conseil) a présenté aux délégués syndicaux des communes les possibilités du mode de gestion auxquels  peut prétendre la structure : régie ou concession avec des variantes . Si la régie présente l'avantage de maîtriser entièrement la gestion, elle demande la mise en place d'une ingénierie  de haut niveau.

 

 

Après le détail de l'audit sur la gestion actuelle en affermage du réseau qui montre une efficacité relative, le président Charles Carrias a proposé de reconduire la délégation du service pour les cinq prochaines années sous forme d'une concession de services à partir du 1er janvier 2018. Le président a insisté sur sa volonté de mieux encadrer la convention afin de rééquilibrer les parts syndicales et délégataires dans le tarif, d'améliorer l'efficacité du service et du rendement, de maîtriser les comptes. Après l'accord de l'assemblée approuvant le choix de la concession, un appel d'offres va être lancé et une commission syndicale d'ouverture des plis a été élue à ce sujet selon les dispositions légales. Le délégataire actuel (SAUR) , par l'intermédiaire de ses techniciens, a présenté son rapport annuel de service : qualité de l'eau, rendement, contrôle des ouvrages, travaux du réseau ont été détaillés. Les autres points abordés concernaient le choix des entreprises pour le programme de travaux 2017 d'un montant de près de 634.000 €  dont la grande partie est la poursuite du renouvellement du réseau (5 420 m) dont une grande partie sur Condat-en-Combraille, ainsi que le raccordement du village de Parsanges (La Celle d’Auvergne). Prochainement aura lieu la réception des travaux de rénovation du château d'eau de Giat sur lequel sera posé un panneau d'identification relatif aux ouvrages techniques du syndicat qui en seront tous pourvus à terme.

 


 

GIAT

12 mai / Drapeau français

 

Début mai, le commandant Dominique Fervel, officier de réserve, représentant l'association des anciens militaires retraités (AMRC 63) était en mission dans les collèges giatois pour mettre en valeur l'histoire du drapeau national et ce qu'il symbolise. La conférence qu'il a présentée dans chaque établissement a débuté par la projection d'une vidéo rendant compte de l'arrivée d'un cortège funèbre aux Invalides : sur le pont Alexandre III, une haie d'honneur et de drapeaux laissaient passer le corps du soldat tué en mission au Mali pour que la République lui rende les honneurs et salue la mémoire d'un soldat mort pour elle. Cette introduction montrait le  symbole du drapeau pour honorer et rassembler autour des valeurs nationales comme le drapeau jaune et bleu symbolise l'ASM. Dominique Fervel  a ensuite retracé l'histoire du drapeau tricolore, aux  couleurs de la ville de Paris et de la royauté, adopté après la révolution de 1789. Depuis la bannière royale du XIIème siècle jusqu'au drapeau bleu blanc rouge, les souverains et les armées ont indiqué leur appartenance par ce bout de tissu  qui représente tant.

 

 

Le drapeau sur le champ de bataille est le bien le plus précieux que l'ennemi ne doit pas prendre : des illustrations sur le courage jusqu'à donner sa vie à le garder montraient aux adolescents l'importance du symbole. Après un aperçu sur les décorations qui honorent des faits de courage et de service en temps de guerre souvent, et après avoir appris que le 92ème régiment d'infanterie basé à Clermont était d'origine irlandaise, les collégiens ont découvert le rôle du porte-drapeau. Les anciens combattants sont de moins en moins nombreux et les porte-drapeaux des associations présents aux commémorations sont difficiles à recruter : Dominique Fervel a proposé de former de jeunes porte-drapeaux car il y a des règles pour porter le drapeau. Sept élèves ont émis le souhait de participer à cette formation et de participer ensuite aux cérémonies d'hommage aux morts pour la France qui leur  permettent de vivre dans un pays libre et en paix.

 


 

GIAT

5 mai / CLIC

 

Le CLIC (centre local d'information et de coordination) de Riom-Limagne-Combrailles  est une structure d'aide à l'amélioration de la qualité de la vie des personnes de plus de 60 ans. En plus de ses missions de base d'information, de conseil et d'orientation pour aider à la gestion du vieillissement des personnes, le CLIC propose des ateliers thématiques sur le territoire pour apporter des conseils pour la santé, l'alimentation, l'accès aux nouvelles technologies par exemple. Ce printemps, un atelier cuisine s'est déroulé sur trois séances hebdomadaires à la cuisine de la salle des fêtes. Huit personnes dont six giatoises ont participé à ce stage animé par Emilie Brouzes, diététicienne intervenant pour le  CLIC. Elaboré des plats selon des recettes amenées par l'animatrice était le coeur de chaque session : gâteau roulé, kafetas de lentilles, saucisses de pois chiches, quiche printanière et tourte forestière étaient au programme des cours de cuisine. L'objectif de ces moments d'échanges "sympa et sans chômage" selon les termes d'une participante pour illustrer l'implication conviviale et active du groupe était de prendre conscience des apports nutritionnels, des qualités alimentaires des composants dans les recettes afin d'équilibrer les repas.  Le CLIC organise aussi des ateliers informatique et des ateliers d'équilibre dont une série devrait être programmé incessamment  sur la commune, la première réunion de prise de contact n'ayant pu avoir lieu cette semaine.

 


Cliquez sur l'image pour voir en grand